Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

Profanation du cimetière juif de Sarre-Union (Communiqué de Presse de l’UL CGT de Saverne )

ON NOUS COMMUNIQUE :

L’Union Locale CGT de Saverne et Environs condamne vigoureusement la profanation du cimetière juif de Sarre Union qui s’inscrit malheureusement dans une liste trop longue de dégradations visant les cimetières juifs et musulmans en Alsace.

La CGT rappelle qu’il existait jadis une tradition d’accueil et de tolérance dans les Vosges du Nord. Les populations juives ont ainsi pus’établir dans notre région sous la bienveillance des pouvoirs locaux. Cette tradition d’asile a bénéficié à d’autres communautés persécutées en raison de leur appartenance religieuse ou ethnique comme les tziganes et les protestants.

De Struth à Ingwiller en passant par Saverne et Bouxwiller, les nombreuses synagogues, cimetières et mikvés (bains rituels) sont les témoins d'un patrimoine juif ancien et abondant dans les Vosges du Nord.

A Bouxwiller, le musée judéo alsacien rappelle la fécondation mutuelle du yiddish et de l’alsacien à travers une langue judéo alsacienneunique au monde.

Le nazisme et la collaboration ont marqué un tournant dramatique pour les communautés juives et tziganes massivement déportées et exterminées dans les camps de la mort avec le soutien de la police française et d’une infime partie de la population locale. Nous n’oublierons jamais que certains ont devancé les nazis en

peignant des étoiles de David sur les maisons des juifs de Bouxwiller. Nous n’oublions pas non plus l’importance de la résistance alsacienne car l’Alsace n’a pas été plus ou moins collabo que le reste desrégions françaises comme en témoigne par exemple le sentier des passeurs de Salm à Moussey.

La profanation du cimetière juif de Sarre Union démontre que le drame de la Shoah semble déjà occulté par certains au moment où nous venons de commémorer les 70 ans de la libération du camp d’Auschwitz le 26 janvier 1945.

La CGT n’a pas la mémoire courte et ses militantes et militants livre une lutte quotidienne contre les idées d’extrême droite dans les entreprises où règne souvent un climat malsain. Dans les ateliers, les réfectoires ou les bureaux, les propos racistes dénigrants les juifs mais aussi les musulmans ou les gitans se déversent impunément et quotidiennement. Dans les usines, les bureaux oules transports en communs, partout le discours raciste contre les juifs, les turcs, les roms se répand. Ce discours est banalisé par certains propos tenus par le FrontNational (Jean Marie le Pen qui considérait que les chambres à gaz n’avait été qu’un détail de l’histoire), l’UMP et les petits pains de Jean François Coppé jusqu’au PS de Manuel Valls stigmatisant les Roms en 2013.

La CGT de Saverne appelle les citoyennes et citoyens à se ressaisir et à ne plus laisser passer aucuns propos racistes désignant certaines populations comme des boucs émissaires de la crise. Les vrais responsables de la crise, ce ne sont ni les Juifs, ni les Roms ni les musulmans.

C’est d’abord le gouvernement qui de par sa politique entièrement au service du patronat et des riches appauvrit la classe ouvrièreet détruit la classe moyenne.

Ce sont aussi les patrons et les actionnaires des grandes multinationales du CAC 40 dont la goinfrerie est insatiable et qui détruisent des milliers d’emplois.

La ressemblance avec l’Allemagne des années 30 saute aux yeux : chômage massif, pauvreté, précarité de la jeunesse, déclassement des classes moyennes, paupérisation de la classe ouvrière...les mêmes causes produisent malheureusement les mêmes effets.

La CGT, fière des milliers de militantes et militants qui ont sacrifié leurs vies en combattant l’antisémitisme, le nazisme et le fascisme, témoigne aujourd’hui toute sa solidarité envers la communauté juive touchée en plein cœur.

Comme jadis notre camarade Georges WODLI assassiné par la gestapo à Strasbourg alors qu’il dirigeait un réseau de passeurs ayant évacué de nombreux juifs persécutés par les nazis, nous sommes toujours en résistance !

Nous condamnerons et combattrons toujours la bête immonde et ses idées nauséabondes !

Nous condamnerons et combattrons toujours la politique d’austérité, de précarité et le chômage massif qui sont le terreau sur lequel s’épanouissent l’antisémitisme, l’islamophobie et le racisme.

En ce sens, nous sommes en contact avec l’ensemble des organisations syndicales pour impulser début avril une grande mobilisation populaire contre l’austérité à l’exemple de ce qui s’est fait en Grèce, en Espagneou en Italie.

Saverne, le 19 février 2015

Frédéric KARAS

Secrétaire Général

 

frederic.karas@orange.com

ul-cgt-saverne@wanadoo.fr

Commenter cet article