Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

UKRAINE : Déclaration de la Fédération Syndicale Mondiale (FSM) sur la situation à Donetsk

article et traduction Nicolas Maury

La Fédération syndicale mondiale représentant 90 millions de travailleurs issues de 126 pays dénonce les événements qui se déroulent à Donetsk avec un impact dramatique des milliers de personnes dans la ville.

Nous dénonçons les politiques anti-ouvrières et antidémocratique du gouvernement de Kiev, ce dernier est une marionnette sous la direction des Etats-Unis, de l’OTAN et de leurs alliés.

La confrontation entre l’Union Européenne et les Etats-Unis contre la Russie touche des gens ordinaires, ils subissent les conséquences de ce conflit.

L’annonce du gouvernement américain, exprimant sa volonté d’envoyer du matériel militaire supplémentaire, pour soutenir le gouvernement réactionnaire de Kiev, contribue à la mort de dizaines de civils, cette annonce est très inquiétante.

La FSM demande la fin du conflit et la protection du peuple.

Nous exprimons notre solidarité internationaliste pour les travailleurs qui vivent dans l’Est de l’Ukraine, nous apportons notre soutien au peuple ukrainien et nous réaffirmons que nous restons activement aux côtés des personnes qui vivent dans cette région.

La Fédération syndicale mondiale soutien fermement le droit du peuple à décider, librement, sans invasion impérialiste, de son présent et de son avenir.

LIEN 

La situation syndicale en Ukraine

La Fédération des syndicats d’Ukraine (FPU), fondée en 1990 et affiliée à la Confédération Syndicale Internationale (CSI) , avait soutenu le putsch d’EuroMaïdan en février 2012. Cette position avait entraîné une crise interne au sein de la Fédération des syndicat de la région de Lugansk, l’une des 25 branches régionales du FPU.

L’organisation locale du FPU, dans un congrès local extraordinaire, avait décidé de condamner les positions de la maison mère et de devenir officiellement la Fédération syndicale de la République populaire de Lugansk. C’est Oleg Akimov (un ancien du Parti des régions) qui dirige le syndicat de Lugansk de puis juin 2014, il avait présenté sa candidature en LNR face à l’actuel Président, Igor Plotnitsky (63,8%) et était arrivé second avec 15,15% des voix.

La FSM s’engage pour la paix dans le Donbass aux côtés des syndicats de Lugansk

La Fédération syndicale mondiale (FSM) a pris l’initiative d’inviter les syndicats de Lugansk à deux événements majeurs pour la vie de la FSM. C’est Oleg Akimov qui relaye cette invitation et exprime l’envie de son syndicat de travailler pour la paix dans le Donbass et pour les droits des travailleurs.

Invité au XIIème Congrès mondial des syndicats des services publics et des employés (TUI-Public Services), les 13-14 Février à Katmandou (Népal), la Fédération des syndicats de Lugansk entend participer à cet événement. Les syndicats de Lugansk travaillent à la préparation des débats et enverra une délégation officielle.

La FSM a aussi invité les syndicats de Lugansk à la conférence internationale des syndicats des 1er et 2 juin à Bruxelles. « Il y a des syndicats, et des représentants du Parlement européen qui discuteront des questions d’actualité qui nous concernent. Ils parleront de l’embargo, du blocus et des sanctions imposées par les États-Unis, l’OTAN et l’Union européenne, qui détruisent les droits des travailleurs » déclare le dirigeant syndical de Lugansk.

« Pour nous, il est important que le meurtre de civils et la destruction des infrastructures industrielles par les troupes ukrainiennes soient stoppées » déclare le chef des syndicats de Lugansk, Oleg Akimov. Cette relation entre la FSM et le syndicat de la LNR ouvre une reconnaissance internationale de la République populaire de Lugansk.

source

 

Commenter cet article

Nicolas Maury 15/02/2015 22:57

Pourriez vous rajouter la mention: article et traduction Nico Maury

Fraternellement

Michel El Diablo 15/02/2015 23:10

Mention ajoutée avec lien. Vous noterez que ce blog indique toujours (sauf oubli involontaire) la source avec lien des articles qu'il publie. Ce n'est malheureusement pas le cas pour beaucoup de blogs militants !