Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

UKRAINE: Un pas de plus vers la guerre

L’Ukraine a voté une résolution désignant la Russie comme: « pays agresseur » et appelé l’ONU à engager une procédure pour désigner les Républiques de Donetsk et Lougansk comme : « des organisations terroristes ». De plus le Parlement ukrainien a appelé la « communauté internationale » à adopter de nouvelles sanctions contre la Russie et à fournir à l’Ukraine une assistance militaire. En adoptant une telle résolution le Parlement a entériné le caractère juridique de « l’agression russe ». Cette démarche devrait être suivi de la rupture des relations diplomatiques.

 

Mieux, le bloc parlementaire qui soutient le Président Porochenko propose de modifier la charte de l’ONU pour exclure la Russie du conseil de sécurité ! Dans le même temps, la loi dite de « lustration » qui avait pour but de lutter contre la corruption est progressivement mise en sommeil pour permettre de réintégrer tous les militaires et agents des forces de sécurité. Il s’agit de préparer l’union nationale dans le cadre d’un affrontement contre la Russie.

 

L’agressivité croissante du pouvoir ukrainien est liée à la dégradation de la situation sociale intérieure et à l’échec des tentatives de reconquête de l’Est de l’Ukraine. Reconquête qui s’appuie sur les actions de bombardement visant à terroriser la population civile. Ces actions sont menées essentiellement par les groupes néo-nazis intégrés aux forces du Ministère de l’intérieur tandis que l’armée ukrainienne rechigne de plus en plus à être engagé, ce qui est marqué par de nombreuses désertions. La guerre est donc le moyen, pour le pouvoir de Kiev, de ressouder la population autour des oligarques.

 

Ces oligarques qui préparent la guerre entretiennent un climat nauséabond de russophobie et surtout d’antisoviétisme. Ainsi, le premier Ministre Iatseniouk, vient-il de déclarer qu’en 1941 c’était l’URSS qui avait agressé l’Allemagne nazie et l’Ukraine. Cette falsification de l’histoire est une nécessité pour justifier la politique agressive de l’impérialisme US et Européen vis-à-vis de la Russie. Pas étonnant, mais scandaleux, qu’un Ministre polonais affirme que c’est l’Ukraine qui a libéré les camps de concentration, alors que c’est l’armée soviétique qui a libéré la majorité des camps.

 

La justification des crimes du nazisme ouvre la voie à la renaissance de cette idéologie meurtrière. Pas étonnant non plus, mais toujours scandaleux, que le chef de l’Etat russe V. Poutine n’ait pas été convié aux cérémonies de la libération par l’Armée Rouge du camp d’Auschwitz alors qu’y paradait le Président ukrainien Porochenko, un véritable criminel de guerre qui soumet son peuple à la dictature des groupes fascisants se réclamant de ceux qui furent de 1941 à 1945 les auxiliaires de la Shoah en Ukraine.

 

source : site « communistes »

relayé par el diablo

 

Commenter cet article