Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

DROIT au LOGEMENT pour TOUS, contre la reprise des expulsions locatives : MANIFESTATION à Paris (République) – SAMEDI 28 MARS 2015 – 14h30
DROIT au LOGEMENT pour TOUS, contre la reprise des expulsions locatives : MANIFESTATION à Paris (République) – SAMEDI 28 MARS 2015 – 14h30

PLATEFORME LOGEMENT DES MOUVEMENTS SOCIAUX

ARRET DES EXPULSIONS, DES COUPURES D’ENERGIE !

BAISSE DES LOYERS ET DES CHARGES !

UN LOGEMENT STABLE ET DECENT POUR TOU(TES)S !

MANIFESTATION SAMEDI 28 MARS 2015

14h30 Place de la République à Paris

 

Le 1er avril 2015, les expulsions vont reprendre, et des milliers de places d’hébergement d’urgence vont fermer.

Pour des dizaines de milliers de locataires, de mal-logé(e)s, de sans logis, c’est l’angoisse d’être jetés sur le trottoir et d’y rester, car la loi sur le droit à l’hébergement jusqu’au relogement, et la loi DALO ne sont pas respectées par l’État.

Le nombre de jugements d’expulsion en France est passé 75 000 en 1998 à 125 000 en 2013. Le nombre de sans abri est passé de 90 000 en 2001 à 140 000 en 2013. La France compte 3,2 millions de mal logé(e)s …

La spéculation immobilière qui a permis aux banques, à une minorité de riches bailleurs et de sociétés de s’enrichir est la principale cause de la hausse des loyers et des charges, et de la crise ; les profits locatifs ont grimpé de 70% depuis 15 ans ; les gouvernements ont encouragé la flambée, précipitant les classes populaires dans les impayés, la précarité et la crise du logement.

Les habitants des quartiers populaires sont stigmatisés, tandis que l’érosion des APL, la hausse de la quittance en HLM et la montée du chômage rendent les fins de mois de plus en plus angoissantes.

Il est envisagé d’économiser 4 milliards sur les APL et supprimer les subventions à la construction HLM, tandis que l’encadrement des loyers initialement conçu pour être national devient « expérimental » à Paris. La loi Macron favorise les congés vente spéculatifs … ça suffit !

Alors qu’il faudrait en urgence baisser les loyers, cesser les expulsions, réquisitionner les logements vacants, le Gouvernement Valls soutient les promoteurs et les riches bailleurs au prétexte de relancer la construction … en pure perte.

Pour atteindre les 500 000 logements neufs par an il faudrait un « plan Marshall » : 250 000 HLM pour les mal logés ; c’est le moyen de résorber le surpeuplement, les bidonvilles, les taudis… L’argent est là : l’épargne populaire, qui a pour vocation de financer la construction des HLM, compte 365 milliards de dépôt (Livret A + LDD…).

Tous ensemble, locataires, mal-logés, sans-logis, POUR :

-Stopper les expulsions sans relogement, les fermetures d’hébergement et les coupures de fluides (eau, électricité, gaz, chauffage urbain);

- Baisser de 20% les loyers, les charges, les fluides, et mettre en place l’encadrement des loyers à la baisse dans toutes les grandes villes;

- Augmenter les APL en fonction de hausses de loyers réels et des charges ;

- Respecter la loi DALO et le Droit à l’hébergement jusqu’au relogement, grâce à la mobilisation réquisition de 100 000 logements vacants ;

– Renforcer le droit des locataires à un logement stable, décent et sain, économe en énergie, et contre les congés abusifs, les expulsions illicites …

- Instaurer le droit à la vie privée dans les foyers, et de vraies compétences aux comités de résidents

- Financer 250 000 vrais HLM par an : doubler le plafond du Livret A, récupérer les 120 milliards offerts aux banques au détriment de la construction HLM, rétablir les financements du 1% logement pour construire et taxer les profits spéculatifs ;

- Créer un service public du logement pour réaliser les HLM, des foyers logement combattre la spéculation, les bailleurs indélicats, les marchands de sommeil, et réquisitionner les logements et le foncier vacants…

- Abroger les mesures de marchandisation des HLM et de précarisation des locataires HLM, ainsi que les aides fiscales et les subventions aux riches investisseurs ;

– Cesser la démolition des quartiers populaires et la stigmatisation des habitants, et lancer un vrai plan pour l’emploi et l’amélioration de leurs conditions de vie.

A l’appel de :

premiers signataires :

Logement : CSF, DAL,  ACDL, CGL , Advocacy, AFVS, Bagagérue, CAHL 94, CAL, Copaf, CoL3e, CoL14e…  


Syndicats: CGT,  FSU, Sud Santé Sociaux, SAF, Syndicat de la Magistrature, UNEF, Union Syndicale Solidaires, USP, CNT-SO région parisienne… 
Solidarité : AITEC, AMELIOR, APEIS, ATTAC,  AC !,  CNAFAL, Fondation Copernic, MNCP, MRAP, FASTI…

Avec le soutien de : Ensemble, PCF…

SOURCE:

LE TRACT DE LA CGT ILE-DE-FRANCE en PDF:

Commenter cet article