Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

ESPAGNE : des brigadistes de retour du Donbass arrêtés par la police ! Le PCE demande leur  libération

Huit communistes espagnols, appartenant à une brigade internationale agissant dans le Donbass, ont été arrêté dans le cadre d’une opération menée par la police espagnole contre les volontaires qui venaient de rentrer du Donbass - Traduction Nicolas Maury

*******

Les arrestations ont eu lieu à Gijon (Asturies), Madrid, Murcia, Estrémadure, Pays Basque et Barcelone. La majorité des personnes arrêtées appartiennent à la Jeunesse communiste (UJCE) au PCE, à Izquierda Unida (Gauche Unie) et au PCPE (Parti communiste des peuples d’Espagne). Ils sont accusés d’assassinat, d’utilisation d’armes de guerre et "agissements qui mettent en danger les intérêts espagnols". 

Le Parti Communiste d'Espagne (PCE) a demandé la libération des brigadistes 

"Le Parti communiste d'Espagne exprime son rejet total de l'arrestation des huit brigadistes" . Le PCE dans un communiqué soutien les actions des brigadistes communistes "qui ont aidé la résistance contre le gouvernement de Kiev, leurs politiques bellicistes et contre les éléments nazi-fascistes, qui en Ukraine, sont arrivés au pouvoir par un coup d'Etat, paradoxalement soutenu par les gouvernements de l'Union européenne et les États-Unis." 

"Le PCE, fidèle à sa longue histoire refuse de considérer l'internationalisme comme un crime. Le PCE se sentira éternellement reconnaissant à tous les hommes et les femmes qui sont venus en Espagne pour défendre la République contre le fascisme. Le PCE est particulièrement reconnaissant envers les Ukrainiens et les autres peuples de l'ex-URSS pour leur soutien et leur solidarité dans la résistance démocratique au cours de la longue nuit de la dictature de Franco." 

"Le PCE estime qu'il n'existe aucune base légale qui justifie ces arrestations. Il s'agit d'une politique inquiétante qui marque la dérive du gouvernement espagnol, qui lutte contre tous ceux qui refusent l'idéologie des patrons et leur modèle de société." 

Prétendre que ces brigades compromettent la neutralité espagnole dans ce conflit est absurde et faux. La neutralité n'existe tout simplement pas. Le gouvernement espagnol a soutenu le coup d'Etat de Kiev, les sanctions contre la Russie (causant ainsi des dommages considérables à nos agriculteurs), la participation des forces aériennes espagnoles aux opérations de l'OTAN dans la Baltique, le harcèlement et la provocation de la Russie dans ses propres frontières. " 

"Le PCE considère les accords de paix de Minsk de positif et pour cette raison, nous dénonçons, dès le début, les actions du gouvernement de Kiev, et des États-Unis, qui favorisent les groupes d'extrême-droite en Ukraine." 

"Le PCE rappelle que le problème n'est pas un différend territorial entre l'Ukraine et la Russie, mais bien le caractère nazi-fasciste du gouvernement ukrainien. Les communistes espagnols sont à l'affût des anciennes et nouvelles expressions du fascisme. Nous sommes, comme toujours, en première ligne pour défendre des acquis démocratiques et les droits sociaux, contre toutes les forces réactionnaires qui veulent profiter de la crise capitaliste pour introduire leur discours de haine." 

"Le fascisme n'est rien d'autre qu'une forme de capitalisme, dans un état ​​d'urgence. Le but est de condamner les personnes qui se déclarent anti-capitaliste. Nous exigeons la libération immédiate de tous les détenus." 


"Aujourd'hui comme hier, le fascisme ne passera pas !" 

Rappel : http://www.editoweb.eu/nicolas_maury/Rafael-et-Angel-deux-jeunes-communistes-espagnols-partis-combattre-le-fascisme-en-Ukraine_a8238.html

 

SOURCE:

Commenter cet article

Christian (CCL) 03/03/2015 18:57

Les gouvernements de l'UE, petits caniches des marionettistes US, repriment ceux qui font le choix des armes contre le retour de la Bete Immonde en Europe.
L'imperialisme americaneuro a descelle le tombeau de la Bete Immonde ou l'avait enterree la glorieuse Armee Rouge en 1945.
Les soi-disant democrates et sociaux-traitres (No'Bama, Haut-Land, et compagnie) ont installe, finance et arme la peste hitlerienne en Ukraine de l'ouest. Ils croyaient que teleguider leur "revolution" de couleur en Ukraine serait comme d'habitude une promenade du dimanche autour du parc.
Mais c'etait sans compter avec les patriotes du Donbass dont les grand-parents avaient prefere la mort a la botte nazie. Dans leurs veines le sang boue de la haine contre les hitleros-banderos-collabos.
Les heros espagnols partis au secours des anti-nazis ont non seulement commis aucun crime, mais au contraire ont demontre le plus noble esprit d'amour de la liberte , de la fraternite, de la generosite en acceptant de risquer leur vie pour combattre la Bete Immonde.
Les gouvernements americaneuros sont eux coupables de genocide contre les Ukrainens de l'est pour lesquels l'insurrection contre le retour des hitleriens au pouvoir etait non seulement un droit legitime , mais le devoir le plus sacre.
La Russie , Chine , etc devraient presenter a la Cour Penale Internationale une demande d'ouverture de procedure d'enquete pour crimes de guerre et incitation au genocide contre les gouvernements americaneuros et la mise en accusation des marionnettistes No'Bama, Haut-Land, etc..