Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

L'APPEL des délégués à la conférence nationale du PRCF [ le 15 mars 2015]
L'APPEL des délégués à la conférence nationale du PRCF [ le 15 mars 2015]
L'APPEL des délégués à la conférence nationale du PRCF [ le 15 mars 2015]

4e CONFÉRENCE NATIONALE DU PRCF

 PARIS 14 et 15 MARS 2015

*****

Appel aux travailleurs, à la jeunesse populaire,

aux patriotes progressistes, au peuple de France !

 

Délégués à la conférence nationale du Pôle de Renaissance Communiste en France (PRCF), nous sommes comme vous des ouvriers, des employés, des agents des services publics, des artisans et des paysans, des retraités, des salariés privés d’emploi, des étudiants, des travailleurs précaires. Aucun de nous ne fait carrière dans la politique et tous, nous partageons la vie du peuple travailleur, ses souffrances, ses inquiétudes croissantes et ses aspirations irrépressibles à la liberté, à l’égalité et à la fraternité.

 

Comme vous, nous constatons que les politiciens de l’UMP, de l’UDI, des Verts et du PS conduisent le monde du travail à la catastrophe. Sous couvert de « construction européenne » et de « pacte transatlantique », ces politiciens au service du MEDEF,  mènent une politique d’austérité salariale, de mise à mort du produire en France, de casse  des services publics, de destruction de l’agriculture familiale et de la pêche artisanale. Tout cela appauvrit gravement les couches populaires et moyennes, et avant tout la classe ouvrière et la jeunesse populaire.

 

Au nom de la construction européenne, du sauvetage de l’euro, du remboursement de la pseudo-dette souveraine, souveraineté nationale et populaire, République une et indivisible organisée en communes, départements et État-nation, laïcité, Code du travail, secteur industriel public et nationalisé, statuts, conventions collectives, retraites par répartition, protection sociale,  langue française sacrifiée au business-globish, sont liquidés.

 

Tout est fait aussi pour dresser les citoyens les uns contre les autres en utilisant l’arme du racisme, du communautarisme, du régionalisme séparatiste, des divers intégrismes religieux alors que plus que jamais, c’est le tous ensemble et en même temps des victimes du capital qui peut seul remettre notre pays sur la voie du progrès social.

 

Plus que jamais dénonçons le Parti Maastrichtien Unique qui détruit notre pays au nom de l’UE atlantique, fauteuse de fascisation et de guerres impérialistes. Rejetons l’ANI, la loi Macron, le Pacte de responsabilité, refusons les lois liberticides et l’Etat policier mis en place par Valls-MEDEF ainsi que tous les dispositifs antipopulaires

 

Sans cautionner Hollande, dont la politique patronale fait le jeu de la pire réaction, rejetons aussi le bloc fascisant en formation de l’U.M.’Pen. Combattons le FN qui, en fait, ne veut nullement retirer la France de l’euro et de l’UE, ni restaurer la souveraineté nationale, et dont le vrai but est d’installer la dictature du grand capital sur notre pays en s’associant aux pires éléments de l’UMP et des mouvements fascistes d’Europe.

 

Rejetons le mensonge sur l’Europe qui ne peut en aucune façon devenir une « Europe sociale, démocratique et pacifique ». Pour que la France des travailleurs n’y reste pas, pour qu’elle s’en sorte, il faut qu’elle sorte au plus tôt de l’euro, de l’UE, de l’OTAN dans la perspective d’une marche révolutionnaire assumée vers le socialisme. C’est en effet seulement dans ne société où « le développement de chacun sera la clé du développement de tous » (Marx), que les produits du travail et de la science serviront les besoins de tous au lieu de servir les profit égoïstes de quelques-uns.

 

C’est dans cet esprit que le PRCF travaille à la construction d’une organisation franchement communiste et qu’il appelle à construire un Front antifasciste, patriotique et populaire (FRAPP) dans l’esprit du CNR et de son programme « Les Jours heureux » pour rouvrir la voie du socialisme à notre pays.

 

C’est pourquoi les délégués de la conférence nationale du PRCF s’engagent à travailler au succès des actions décidées par le Collectif de Liaison des Assises du Communisme pour les 9 et 30 mai prochain, en particulier de la manifestation unitaire du 30 mai 2015 dont le but sera d’esquisser une alternative progressiste fondée sur la sortie progressiste de la France de l’euro et de l’UE.

 

Les délégués du PRCF participeront aux manifestations anti-austérité du 9 avril 2015 ainsi qu’à celles du 1er mai.Ils y diffuseront largement le tract du PRCF comportant l’appel à la manif anti-UE du 30 mai. Ils apporteront leur soutien aux initiatives du Front syndical de classe appelant à revenir au seul syndicalisme gagnant qui soit, le syndicalisme de classe et de masse.

 

Sur le plan international, les délégués du PRCF seront en première ligne pour (se) défendre (avec) Cuba socialiste et avec les pays de l’ALBA, pour soutenir le peuple palestinien, pour combattre les manigances criminelles de l’impérialisme au Proche-Orient, pour soutenir les forces communistes, ouvrières et antifascistes d’Ukraine, pour soutenir toutes les luttes ouvrières en Europe de la Bulgarie à l’Espagne en passant par la Grèce, le Portugal, l’Italie, la Belgique et l’Allemagne. Ils combattront fermement l’impérialisme français qui opprime l’Afrique, déstabilise la Syrie et la Libye tout en détruisant la nation française.

 

Plus que jamais, nous, délégués de la 4ème conférence nationale du PRCF, nous engageons à porter cet appel auprès de nos camarades de travail, de nos voisins, de notre famille, pour appeler les travailleurs à rejoindre le PRCF et les JRCF.

 

Plus que jamais, faisons vivre la devise de l’Internationale communiste :

« PROLÉTAIRES DE TOUS LES PAYS, PEUPLES OPPRIMÉS DU MONDE, UNISSEZ-VOUS ! »

 

SOURCE:

 

L'APPEL des délégués à la conférence nationale du PRCF [ le 15 mars 2015]

Commenter cet article