Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

CE JEUDI 9 AVRIL 2015: TOUS dans la LUTTE !

Des centaines d’entreprises sont en lutte dans notre pays comme : Radio-France, Fabre pharmaceutique (250 licenciements), les postiers de Paris 10ème pour leurs conditions de travail et une prime de transfert, Mory-Global en liquidation judiciaire avec 2150 licenciements annoncés alors que le 1er Ministre VALLS avait assuré « trouver une solution pour chacun des salariés ».

Ce sont les mêmes promesses faites par le candidat HOLLANDE sur le parking GOOD YEAR pendant la campagne électorale en 2012 avec MONTEBOURG aux 1200 salariés qui eux sont toujours présents après 8 années de lutte exemplaire.

Les GOOD YEAR continuent de ne rien lâcher et ils l’ont prouvé vendredi dernier aux élections professionnelles. Malgré les magouilles habituelles de leur direction (mélange des bulletins et enveloppes que ce soit dans la couleur ou le collège), ces élections sont sans appel. Le syndicat CGT obtient : 97 % des voix dans le 1er collège, 85 % dans le 2ème et manque de prendre à la CGC le 3ème collège à 1 voix près. Pour la petite histoire, il faut savoir que face aux 35 élus CGT, les 5 candidats présentés par la CFDT ont fait le score historique de 5 voix. A noter pour finaliser l’état d’esprit des salariés GOOD YEAR et l’acharnement politique sur les militants syndicaux, que la CGT est devenue majoritaire à Montluçon et que de ce fait le secrétariat du CCE va revenir à un militant CGT en lieu et place d’une représentante CGC de la direction GOOD YEAR. L’orientation de classe du CCE va changer la donne au sujet des motifs économiques donnés pour justifier les licenciements.

Le 9 avril doit être une forte journée interprofessionnelle d’action, de grève et de manifestation.

Place d’Italie à Paris sera le point de convergence des salariés, retraités, précaires, privés d’emplois des secteurs privé ou public.

Depuis plusieurs décennies on nous rabâche de « crise en crise » qu’il faut se serrer les coudes avec les grands groupes capitalistes qui n’ont jamais autant versé de dividendes aux actionnaires. Il faut revenir 6 ans en arrière pour retrouver un aussi bon trimestre à la bourse de Paris où les entreprises du CAC 40 ont réalisé + 30 % de profits en 2014, soit 60 milliards d’euros. A l’échelle de la planète, 80 individus détiennent le patrimoine de 3,5 milliards de personnes. La France se situe sur la 3ème marche du podium mondial en ce qui concerne les faveurs aux actionnaires.

Si on touche au capital, on touche au véritable fléau de notre société.

La situation faite par le MEDEF et les gouvernants sociaux-démocrates aux populations de notre pays n’a jamais atteint un tel niveau de précarité.

VALLS et MACRON se plient aux ordres du MEDEF et vont même plus loin dans les cadeaux destinés aux grands groupes capitalistes sur le dos des salariés. « Les experts en économie » s’échinent à faire accréditer l’idée patronale et gouvernementale que la solution serait d’accepter de nouveaux sacrifices. Après les résultats des élections départementales, le sinistre MACRON a annoncé une nouvelle loi pour l’été afin « d’accélérer la reprise qui est en cours » !!! en apportant des mesures de « simplification juridiques et réglementaires » pour les entreprises. Pour parler clair, il va encore faciliter les projets des entreprises afin de continuer à licencier arbitrairement. Une fois de plus le Code du Travail sera détourné.

Le 9 avril que ce soit à Paris ou dans les régions doit être une étape de forte mobilisation des salariés, retraités, précaires ou privés d’emploi. Nul doute que les entreprises du privé ou des établissements publics en lutte prendront cette journée comme tremplin pour frapper plus fort afin de construire collectivement un autre avenir social et économique.

SOURCE :

Commenter cet article