Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

TOTAL casse le raffinage Le GOUVERNEMENT laisse faire

En 5 ans, la France a perdu 24% de sa capacité de raffinage, un tiers des raffineries a disparu et 2500 emplois directs ont été supprimés. La liste des fermetures de raffineries ne cesse de s'allonger : 2009 raffinerie de Dunkerque, 2010 celle de Petroplus à Reichstet (Bas Rhin), 2012 Petroplus à Petite Couronne (Seine Maritime), 2014 LyondellBasell à Berre, etc.

Total veut amputer la capacité de raffinage de la France de 7 millions de tonnes annuelles et nous ravitailler depuis ses raffineries du Quatar et d’Arabie-saoudite. Le gouvernement laisse faire. Ce n’est pas l’Etat qui détermine la politique pétrolière mais Total qui ne veut garder que trois raffineries en Europe.

Total a annoncé un plan de restructuration de son activité raffinage en France. Deux raffineries sont concernées celle de La Mède (Bouches du Rhône) et de Donges (Loire Atlantique). Le site de La Mède cesserait toute activité de raffinage d'ici fin 2016 pour devenir une unité de production de biocarburant. Coût de l'opération pour les travailleurs : 178 emplois sur les 430 actuels disparaîtront, et combien d'emplois indirects?

Pour Donges la stratégie de Total est différente. La raffinerie qui emploie 680 salariés et génère 1500 emplois indirects est un pôle d'activité crucial pour la région : 1 emploi à Total, c'est 5 emplois au port chez les sous-traitants. Total se livre à un chantage : Il maintiendra son activité sur le site, investira 400 millions d'euros dans une unité de sulfuration pour produire des carburants à faible teneur de souffre, il y est contraint pour répondre aux normes. Mais en revanche il exige que l'Etat et les collectivités territoriales financent à hauteur des 2/3 le détournement de la ligne SNCF Nantes-Saint Nazaire-Le Croisic : coût de l'opération entre 130 et 200 millions d'euros.

Aujourd'hui les voyageurs des TGV et des TER passent en plein milieu du site classé Seveso, avec les nouvelles activités du site ce sera interdit.

Les élus PS de la région ont répondu favorablement à ces exigences. Quel que soit le niveau de responsabilité des élus ce sont tous de serviles valets du capitalisme.

Total est seul responsable de l'accroissement du territoire de la raffinerie qui s'est étendue autour de la ligne ferroviaire.

Total est 1er groupe pétrolier français, 4ème mondial dont le chiffre d'affaire est de 180 milliards d'euros. Il fait 10 milliards de profits, distribue 5 milliards de dividendes à ses actionnaires, qui ne paient pas d'impôts en France. Total doit être le seul supporter le coût des aménagements et de la modernisation des sites qui participent aux énormes bénéfices de ce géant pétrolier.

Seule la nationalisation sans indemnisation des grandes entreprises décisives pour l'économie, permettra leur gestion par le peuple et pour le peuple et de développer l’économie pour la satisfaction des besoins de tous.

SOURCE :

 

Commenter cet article