Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

François Hollande aux Antilles : une semaine ordinaire d'un commis voyageur  des monopoles capitalistes et de l'impérialisme !

François Hollande a consacré son dernier voyage présidentiel aux Antilles Caraïbes et à Cuba. Si le voyage dans les Antilles a été présenté comme une fête dans un pays accueillant et bienveillant, rien n'est dit bien évidemment sur la situation dans ces colonies françaises. Car ce sont bien les dernières colonies françaises que Hollande a visitées. Elles font l'objet d'une attention soutenue de l'Etat français pour au moins deux raisons. La première, c'est la place  stratégique qu’elles occupent dans cette région. C'est aussi un espace maritime considérable qui représente un potentiel économique important.
 
La réalité de la
domination coloniale française est très loin de l'image d'Epinal qu'en donnent les moyens de la propagande officielle. Dans l'ensemble de ces territoires, le chômage, en particulier des jeunes, est plus du double de celui de la France. L'économie est une économie dominée par les groupes monopolistes qui y trouvent des débouchés dans un marché captif sans pour autant développer d'activités locales.
 
Ce que masquent les médias, c’est la pauvreté, ce sont les révoltes sociales qui secouent périodiquement les Antilles Caraïbes et qui sont brutalement réprimées, c'est la corruption des dirigeants locaux qui ont fait allégeance au colonisateur français. Pour
« COMMUNISTES », le droit des peuples à disposer d'eux mêmes est valable partout, donc aussi pour cette région du Monde et les moyens d'y arriver sont bien les luttes anticoloniales qui s'y développent.
 
Entouré par une quarantaine de grands patrons, Hollande, tout en donnant les habituelles leçons de démocratie, est
venu à Cuba avec l'aval des USA pour se positionner dans les affaires que vont ouvrir les nouvelles relations entre Cuba et son grand voisin impérialiste.


Dans le cadre du développement des échanges dans la zone asiatique, les pays impérialistes ont besoin d'une augmentation des flux commerciaux entre les zones atlantique et pacifique. Cette situation est illustrée par l'agrandissement du canal de Panama et le projet du percement d'un nouveau canal au Nicaragua. De ce point de vue Cuba est dans une situation stratégique, l'île est au croisement des routes maritimes et est appelée à devenir un nœud de communications important. Déjà, des entreprises brésiliennes développent à Cuba des installations portuaires de grande taille qui permettront le développement de ces routes commerciales. C'est dire que l'intérêt des capitalistes est puissant pour s'assurer de leur place dans cette affaire.
 
A
Haïti, pays qui s'est libéré du colonialisme par la lutte, Hollande a fustigé les passeurs qui en Méditerranée exploitent la misère des migrants qui meurent par milliers dans des traversées incertaines. Il les a traité de « nouveaux négriers ».

Certes, ces organisations de passeurs qui fourmillent sur les ruines semées par l’impérialisme en Afrique et au Moyen-Orient sont des crapules, mais rappelons que la bourgeoisie française s'est en partie enrichie par le commerce des esclaves vers les Antilles Caraïbes, qu'elle a même fait payer son indépendance à Haïti en monnaie sonnante et trébuchante et qu'au delà des larmes de crocodiles elle n'a jamais remboursé sa dette !


SOURCE :

 

Commenter cet article