Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

Ascenseurs OTIS: grève unitaire pour les SALAIRES

Lundi 8 juin 2015, 9h00 du matin. A l’appel de leur syndicat CGT, 150 salariés du Centre d’appel dépannages d’OTIS sont réunis devant leur centre, à Argenteuil (Val d’Oise). Ils tiennent à exprimer leur « ras le bol ». Leur Direction Générale vient d’annoncer, lors des dernières NAO, 0% de hausse générale et 0% d’augmentation individuelle. Soi-disant « pour éviter les licenciements ». Ceci, alors qu’OTIS est déjà sous le coup d’un PSE prévoyant la suppression de 170 emplois. 
Le mouvement concerne l’ensemble des établissements : l’intersyndicale (CGT, FO, CGC, CFDT, CFTC) appel à « organiser le blocus » de tous les sites. Le point de ralliement sera le siège d’Otis, à la Défense.

 

De l’argent, il y en a, pour acheter des entreprises et gaver les actionnaires
L’examen des comptes 2014 fait apparaître un bénéfice net de 222 millions, pour un CA de près de 1 milliard d’Euros. L’Etat français, pour encourager OTIS, vient de lui reverser 7,2 millions d’Euros au titre du fameux CICE (crédit d’impôts). OTIS s’est empressé d’investir dans l’achat de parts d’une entreprise en Espagne, qui fait partie du groupe UTC. 
Le groupe UTC, c’est, en 2014, un chiffre d’affaires de 65 milliards de Dollars US et un résultat net de 6,2 milliards de Dollars US, dont 48% ont été reversés aux actionnaires. UTC prévoit de reverser 83% du résultat net de 2015 aux actionnaires !

 

Et c’est toujours 0% pour les salariés ! 
La grève reconductible, votée le jour même, va durer 8 jours. La direction d’OTIS ne cède sur rien et laisse pourrir. Les camarades ont droit à toutes sortes de pressions : CRS sur le siège à La Défense, provocations, chantage à la fermeture du site, etc. In fine, elle proposera d’avancer les NAO en novembre/décembre 2015 pour 2016 et elle garantit qu’il y aura plus de 0% (sic !), sans s’aventurer sur un chiffre …
Il faut noter qu’au plus fort de la grève, plus de 800 ascenseurs étaient en panne dans toute la France ; sans que la direction ne s’interroge sur la nécessité d’ouvrir des négociations avec les grévistes. Cela montre bien à quel point OTIS ne respecte pas plus ses clients que ses salariés !
Argenteuil a cessé le mouvement de grève illimité le lundi 15 juin. D’autres sites, comme Gien, (unité de production d’ascenseurs) étaient encore en grève à la date du 18. La reprise a été annoncée par l’intersyndicale, « à contre cœur ».
La lutte continue sous d’autres formes : aucune information concernant les dépannages en dehors des heures habituelles de travail, grève du zèle (respect intégral de toutes les procédures de travail, respect absolu des temps de repos entre deux interventions, etc.).

 

Une grève qui a été soutenue par des travailleurs d’autres entreprises.
Les travailleurs d’Otis ont eu le soutien de plusieurs syndicats d’entreprises, notamment celles qui sont implantées dans les mêmes zones industrielles.
C’est notamment le cas du syndicat CGT de SEMPERIT (Groupe SFBT), où les syndicalistes et des travailleurs sont venus soutenir les grévistes d’OTIS, leurs « voisins » de la zone industrielle.
Eux aussi en ont « gros sur la patate », sur la question des augmentations de salaires. En effet, ils viennent d ‘apprendre que le groupe SEMPERIT INTERNATIONAL, qui a fait 50 millions d’Euros de résultat en 2014, en a reversé 150 à ses actionnaires !! Il a bouché le trou de 100 millions en s’endettant, en empruntant la différence sur les marchés financiers, à 2 ou 3% !!
Le CICE versé à SEMPERIT Argenteuil s’élève à 123 000 Euros. Les augmentations s’élèveront à seulement 30 Euros par personne. 
La direction du groupe veut investir dans de nouvelles capacités de production en Pologne.

 

 Correspondance PCOF Cellule Rino Della Negra- Argenteuil (95)

 

[i] UTC : United Technologies Corporation, groupe US ayant plusieurs filiales en Europe. 5 secteurs d’activité (Génie climatique – Carrier ; aéronautique – Pratt et Whitney et Goodrich; ascenseurs, escalators et tapis roulants – Otis ; systèms de navigation aérienne – H&S et Sikorsky ; sécurité – UTC fires & security

SOURCE:

 

Commenter cet article