Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

MOYEN-ORIENT: les USA et l'Union Européenne ont choisi Al-Qäida et Daesh pour défendre leurs intérêts !

Bien sûr, il y a les larmes de crocodile des Obama, Merkel, Hollande et de leurs serviteurs zélés. À les entendre, les mercenaires de Daesh et de Al-Qaïda vont, comme ils savent le faire, détruire les restes de la civilisation antique en Syrie, Libye et Irak. Mais ils ne disent pas un mot sur le nettoyage ethnique qui se déroule à grande échelle dans tout le Moyen-Orient et surtout ils ne disent pas un mot sur leurs propres objectifs dans le cadre des affrontements intra-impérialistes dont sont victimes les populations et les Etats qui refusent les diktats étrangers et la liquidation de leur Nation, comme c’est le cas des palestiniens qui luttent pour la reconnaissance de leur Etat.

Un peu d’histoire

Rappelons-nous que les Etats de cette région, dans leur forme actuelle, sont de constitution récente et pour l'essentiel résultent du découpage que les puissances coloniales de l'époque, la France et l'Angleterre, ont dessiné sur la base de l'effondrement de l'Empire Ottoman et de son dépeçage. Ce sont les accords Sykes-Picot qui ont servi de base à ce partage en zones d'influence entre ces puissances. Ces accords secrets ont été signés en 1916, entre la France et la Grande-Bretagne (avec l'aval des Russes et des Italiens). Ils prévoyaient le partage du Moyen-Orient à la fin de la guerre de 1914-18, c'est à dire l'espace compris entre la mer Noire, la mer Méditerranée, la mer Rouge, l'océan Indien et la mer Caspienne.

La création de l’État d'Israël en 1948 après la deuxième guerre mondiale sur le territoire de la Palestine sous contrôle anglais a encore rendu plus complexe la situation, dans la mesure où cet Etat est devenu un des fers de lance de la politique US dans la région. Toutes les tentatives de s'arracher à la domination US, en Iran, en Egypte, en Irak... ont été l'objet de réactions violentes de la part de l'impérialisme, des coups d'Etats aux interventions militaires avec et en appui à Israël.

La liste est très longue des crimes commis par l'impérialisme US et ses alliés pour maintenir sa domination dans une région économiquement stratégique. Rappelons-nous la destitution du progressiste Mossadegh en Iran qui voulait nationaliser le pétrole et qui fut renversé avec l'appui ouvert des USA, rappelons-nous l'intervention militaire franco-anglaise à Suez pour empêcher la nationalisation du canal, rappelons-nous les guerres violentes menées par le colonisateur israélien contre le peuple palestinien et contre le Liban. Rappelons-nous la guerre Iran-Irak alimentée par les USA et l'Occident, rappelons-nous les deux guerres américaines contre l’Irak, avec l'appui de la France pour la première et les interventions impérialistes récentes en Libye, en Irak et en Syrie. Si l'ensemble de ces interventions ont affaibli considérablement les forces nationales et progressistes qui luttent pour l'indépendance de leurs Etats, elles ont aussi réduit « l'axe de la résistance » au colonisateur israélien. Beaucoup des Etats de cette région sont maintenant de mèche avec Israël et ils constituent le pivot de l'intervention US. Les Emirats Arabes Unis, le Qatar, l'Egypte, la Turquie entendent jouer un rôle régional dominateur sous le parapluie américain. Mais il n'en reste pas moins que l'axe de la résistance constitué de la Syrie, de l'Irak, de l'Iran et de la Libye restait une épine dans les pieds des impérialistes US et de leurs alliés régionaux ainsi que de la France et de la Grande Bretagne. À ce jour, ils ont par des interventions directes ou indirectes mis à genoux la Libye et ils s'apprêtent à faire exploser la Syrie et l'Irak. L'Irak est quasiment découpé en trois provinces : Kurdes, Sunnites et Chiites sans capacité étatique. La résistance de la Syrie et de son peuple doivent être brisée. Devant les échecs de la soi-disant opposition démocratique à renverser le régime, les troupes de Daesh ont été envoyées pour couper la Syrie en deux avec l'aide et l'intervention de la Turquie et d'Israël.

Si les USA se livrent avec la coalition anti-Daesh à une mascarade militaire c'est qu'ils veulent orienter les coups portés par cette organisation dans une limite qui convient à leur plan de partage. Aux yeux des impérialistes américains et européens Daesh n'est qu'une armée de mercenaires qui doit remplir la mission pour laquelle elle est armée et financée. Cet Etat islamique fait en effet du commerce du gaz et du pétrole avec les grands majors par l'intermédiaire de la Turquie. Ses coffres sont pleins et les salaires sont versés à des miliciens bien entraînés et armés, tandis que le renseignement turc et israélien fournit les informations nécessaires aux opérations militaires. Dans ce conflit qui se généralise et embrase maintenant tout le Moyen-Orient, les forces opposées se rassemblent pour contrer les plans occidentaux. L'Iran qui aspire au rôle de puissance régionale joue un rôle important ainsi que la Russie. Le Hezbollah libanais est aussi engagé dans ce conflit qui prend de plus en plus une dimension internationale et menace la paix mondiale.

La conférence des 22 pays de la coalition internationale arabo-occidentale, dont ont été exclus l’Iran, le gouvernement Syrien, la Russie qui s’est tenue à Paris mardi dernier, n’a fait que confirmer la dimension internationale de la guerre qui embrase tout le Moyen- Orient, sur fond de rivalité entre les puissances capitalistes pour la domination de cette région.

On mesure combien la disparition de l'URSS a laissé le champ libre à l'impérialisme pour, dans la violence contre les peuples, redessiner les zones d'influence que deux guerres mondiales avaient dessinées en fonction de rapports de force qu'aucune puissance socialiste et pour cause n'est en mesure aujourd'hui de contrer. Devant cette situation, les révolutionnaires doivent agir avec vigueur contre la puissance des monopoles capitalistes dans tous les pays.

Ils doivent ouvrir la perspective d'un changement révolutionnaire éradiquant les causes impérialistes de la guerre. Ils doivent assurer les Peuples et les Nations en lutte pour leur indépendance de leur solidarité. C'est ce que nous faisons avec le mot d'ordre :

Non à la guerre impérialiste au Moyen-Orient

Oui à l'indépendance des Nations

Oui à un Etat palestinien

SOURCE :

 

 

Commenter cet article