Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

Pour la LIBÉRATION de MUMIA ABU-JAMAL et des SOINS MÉDICAUX immédiats !

Déclaration de Wadiya Jamal à la sortie de prison de SCI Mahanoy où elle venait de rendre visite à Mumia son époux

Après dix jours sans autorisation de visite, Wadiya Jamal a enfin pu rencontrer son mari le 21 mai.

« Mumia est arrivé en chaise roulante, la peau moins abîmée par endroits mais toujours très malade. Ses pieds sont tellement enflés qu'ils sont bandés. Les paumes de ses mains sont couvertes d'ampoules desséchées. Ses transferts entre la prison et l'hôpital ont été une épreuve terrible pour lui et pour nous : privé de contact avec sa famille, personne ne savait où il était et dans quel état il se trouvait. Il vient de nous dire qu'il avait subi une nouvelle biopsie … J'ai remarqué qu'il avait moins de marques sur le front mais une éruption sur le dessus de la tête. Il nous parlait mais par moment il décrochait, donnant l’impression d’être dans son monde et de rêver tout éveillé. Il a dit et répété que tous les jours il pensait à nous, à ses enfants ».


Rachel Wolkenstein, juriste et amie de longue date de Mumia, qui accompagnait Wadiya apporta quelques précision sur le traitement de son eczéma à l'hôpital : il était aspergé d'un produit toutes les quatre heures puis enveloppé de gaze enduit de vaseline ... Mumia a tenu à nous répéter que son cas n'est pas unique « simplement on en parle parce que mes soutiens sont actifs, mais chaque jour des prisonniers souffrent et meurent dans l'anonymat. Peut-être que cela va encourager certains à oser déposer des recours contre la maltraitance et l'absence de soins médicaux. Beaucoup de prisonniers souffrent, comme moi, d’éruptions cutanées. Nombreux sont diabétiques et sans traitement approprié ». Mumia ajoutant que les mesures de rétorsion sont incessantes à l’exemple du prisonnier qui a alerté l'administration pour dire « mon pote se meurt, il faut l'envoyer à l'hôpital » (parlant de Mumia). Quelques jours plus tard, il a été mis « au trou » pour six mois au prétexte qu'on avait trouvé de la drogue sous les timbres qu’il avait achetés au magasin de la prison ! Incarcéré depuis 35 ans, il n'a jamais été mêlé à une quelconque affaire de drogue. « Ce n'est donc rien d’autre que punition et vengeance pour avoir osé me défendre » commente Mumia.
«  Libérez Mumia avant de le tuer car il est innocent » s’exclama Wadiya Jamal en quittant la prison.

Répondez à cet appel en signant la carte-postale pétition à l’adresse du Gouverneur de Pennsylvanie : la carte-pétition à imprimer

 

Commenter cet article