Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

Plusieurs organisations kurdes se sont rassemblées à Bruxelles, pour dénoncer la «politique militariste» de la Turquie, dirigée contre les Kurdes.

Plusieurs organisations kurdes se sont rassemblées à Bruxelles, pour dénoncer la «politique militariste» de la Turquie, dirigée contre les Kurdes.

Les média ont fait grand cas de « l'engagement » de la Turquie dans la coalition anti Etat islamique en Syrie. Une réunion plénière de l'OTAN consacrée à cette question,  a pleinement approuvé l'attitude de la Turquie dans sa « lutte contre le terrorisme ». Derrière cette façade, il y a une autre réalité : celle de l'engagement officiel de la Turquie dans la stratégie impérialiste pour liquider l’État syrien et les forces progressistes kurdes qui en Irak, en Syrie et en Turquie même ont fait d'importantes avancées.

S'il n'est pas nouveau que la Turquie aide politiquement, financièrement et militairement les forces de mercenaires qui luttent pour le démembrement de l’État syrien au profit des USA et de l'UE, son engagement symbolique contre Daech sert de prétexte à une intervention massive contre les forces progressistes kurdes. Son intervention en Syrie a aussi pour but de guerre de mettre en œuvre une zone d'exclusion au nord de ce pays, zone actuellement en partie contrôlée par les forces kurdes. Cette zone doit devenir le sanctuaire pour la soi-disant opposition modérée et servir de carte dans la négociation qui s'annonce pour le repartage de la Syrie. La Turquie est le bras armé de l'OTAN dans cette région. Elle joue avec Israël un rôle majeur pour la mise en œuvre du démantèlement de la région et son repartage entre les forces impérialistes et les intérêts monopolistes en particulier pétrolier et gazier.

Ce conflit n’est ni une guerre de religion ni une guerre de civilisation, il a pour but l’appropriation des zones pétrolières et gazières non encore explorées en particulier dans les zones majoritairement kurdes, mais aussi des importantes réserves d’eau. Il est pour les USA et l'UE une zone stratégique située au centre d’un axe qui relie la Russie à l’Iran et au cœur des axes qui relient la Mer Noire à l’Océan Indien et la Mer Caspienne à la Méditerrané. Les Kurdes sont au centre d’une zone où les enjeux sont énormes pour les monopoles capitalistes : l’énergie, l’eau, les territoires.

En Turquie l'OTAN a plus de vingt bases militaires, renforcées par des batteries de missiles étasuniennes, allemandes et espagnoles. En Turquie encore, à Izmir, l’OTAN a transféré le commandement des forces terrestres des 28 pays membres. Des enquêtes du New York Times et du Guardian montrent que des centres d'entraînement de militants islamiques provenant d’Afghanistan, Bosnie, Tchétchénie, Libye et d'autres pays, existent en Turquie où ils préparent et arment les mercenaires pour des actions terroristes en Syrie. C'est dire l'importance stratégique de la Turquie et le rôle qui lui est attribué dans la lutte pour le contrôle du Moyen et du Proche-Orient.

SOURCE:
 

Commenter cet article

S
L'alliance des Kurdes avec le régime de Damas & Moscou est une excellente nouvelle car elle peut mettre en échec l'irresponsable agression du régime autoritaire d'Erdogan.Malheureusement les chancelleries occidentales (Washington,Paris,Berlin,Union Européenne notamment)restent prisonnières de schémas de pensée obsolètes faits de veulerie,de couardise,de calculs à la petite semaine et de manque de discernement,de clairvoyance.Malheureusement et au grand désespoir des démocrates & républicains des grands pays occidentaux les Kurdes sont,de facto,abandonnés à leur sort.Face à la pire menace que le monde ait connu depuis la 2ème guerre mondiale toutes les bonnes volontés doivent s'unir pour faire reculer le péril de l’obscurantisme.Il ne faut pas faire de lénifiants discours mais agir c'est pourquoi les Kurdes font l'admiration de tous les républicains et démocrates sincères de notre monde.Agir vite et efficacement c’est soutenir par tous les moyens les Kurdes de Syrie c’est-à-dire la sentinelle éclairée de la paix.
Répondre