Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

Un militant CGT des chantiers navals STX de Saint-Nazaire interpelle François Hollande (capture d'écran)

Un militant CGT des chantiers navals STX de Saint-Nazaire interpelle François Hollande (capture d'écran)

Vent de colère dans la classe ouvrière ! les syndicalistes CGT disent ses 4 vérités à Hollande, représentant du MEDEF !

Un courageux délégué métallo  refusant de serrer la main de  et lui reprochant, avec des mots qui claquent, son soutien indéfectible aux patrons voyous ;une autre salariée CGT cassant le rituel ministériel de MACRON, banquier ami du MEDEF,  accueilli par des manifestants brandissant une chemise déchirée, une mobilisation de toute la France ouvrière et progressiste contre les interpellations de syndicalistes indignement arrêtés comme des bandits à 6 h du matin par la police de Valls- Cazeneuve -MEDEF…

La France populaire en a ras-le-bol de ce gouvernement de reptiles patronaux, de ses cadeaux au MEDEF, de sa reptation permanente devant Merkel et l’UE, de son « dialogue » social bidon, de sa tentative de dépasser l’UMP dans la casse des statuts, des conventions collectives, des salaires, des pensions, du code du travail et de toutes les conquêtes obtenues au prix du sang en 1945, à l’époque où le pays disposait d’un vrai parti communiste combatif et où le grand patronat, collabo de Hitler, était forcé de baisser la tête.

La France populaire prend de plus en plus conscience aussi que la droite n’est que la garde 

rapprochée du MEDEF, sans parler du FN qui n’a – bien sûr ! – pas eu un seul mot pour soutenir les milliers de licenciés d’Air-France, PHILIPPOT allant, comme VALLS, jusqu’à parler de voyous à leur sujet. Nombre d’ouvriers saisissent de plus en plus que les « libres médias » publics et privés ne sont que la caisse de résonance de la grande bourgeoisie: 7 milliardaires possèdent 97% des médias !

C’est pourquoi dans notre pays, on entend de plus en plus revenir l’argumentation de classe : non la légitime défense ouvrière n’est pas « démesurée », ce qui est violent et démesuré, c’est la  du MEDEF, de l’UE et de ses gouvernements maastrichtiens successifs ! Oui, tôt ou tard dans notre pays, il faudra que la dictature de la grande bourgeoisie soit démasquée et abattue pour mettre en place une vraie démocratie populaire, celle que Marx appelait la dictature du prolétarait et qu’il qualifiait de démocratie la plus large pour le peuple !

 

En attendant, aller aux réunions BIDON du « dialogue social » hollandien alors que nos camarades sont traités comme des bandits relèverait de la trahison de classe la plus éhontée. Syndicalistes dignes de ce nom, n’allez pas à cette mascarade tout juste bonne pour les Berger du grand patronat ! Ce serait un premier pas vers le retour à la seule attitude qui paie : celle du combat de classe et de masse dont la direction nationale CGT n’aurait jamais dû se départir.

Pour finir, une proposition du PRCF : que le 2 décembre prochain, à l’heure où les syndicalistes CGT d’Air-France seront convoqués chez le juge comme des gangsters, toute la France se lève sous les plis des drapeaux rouges et tricolores pour défendre sa dignité, exiger la levée des poursuites et de toutes les lois et attaques antisociales visant les travailleurs du public et du privé.

 

PRCF (Commision Luttes)

 

SOURCE : Initiative communiste

Commenter cet article