Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

ATTENTATS : déclaration d'Action Communiste Haute-Normandie

Cent-vingt-neuf morts au nom d’un fanatisme religieux et d’un état islamique dépourvu de la moindre légitimité.  Comme en Syrie et en Irak, les terroristes ont massacré, à Paris, des civils de tous âges et ont tenté de semer la terreur pour imposer leur loi.


Nous sommes de tout coeur avec les familles des victimes.  Nous pensons aussi à tous ceux, qui en Turquie en Russie ou au Liban ont été frappés par des actes similaires.  Nous sommes solidaires des peuples syriens, kurdes et irakiens qui subissent la terreur semée par ces bourreaux depuis près de cinq ans.  


Les guerres successives conduites par les Etats-Unis dès 1991 avec le soutien des puissances occidentales ont enfanté DAECH.  Depuis, les foyers djihadistes se sont multipliés à travers le monde.  Le Proche-Orient a été déstabilisé.  Le chaos a été installé en Irak et en Lybie.  Pour combattre le régime syrien, les Etats-Unis et leurs relais français, le président Hollande et le ministre des affaires étrangères Laurent Fabius, ont soutenu des mouvements islamistes comme Al Nosra (la branche syrienne d'Al Qaïda) et ainsi favorisé la création de l’État Islamique. Ils se sont alliés avec des pays qui aident l’Etat islamique : le gouvernement islamiste turc d’Erdogan, l’Arabie Saoudite, le Qatar et les émirats du Golfe.  Et ils ont abandonné les Palestiniens à la politique de guerre et de colonisation menée contre eux par l’Etat d’Israël.


Dans le même temps, aucune opposition d’ampleur à la guerre en Lybie ou en Syrie ne s’est développée en France.  Le mouvement pacifiste est devenu quasiment muet.  La “ gauche de la gauche ” qui avait su se mobiliser contre la guerre d’Irak est restée sidérée devant la propagande dominante justifiant, au nom des “ droits de l’homme ”, l’intervention militaire en Lybie, ou l’aide aux “ rebelles modérés ” en Syrie, oubliant que seules les solutions politiques peuvent servir les peuples.   


Aujourd’hui, l’Etat français doit cesser d’intervenir militairement  au nom des « droits de l’homme », en Afrique, en Asie ou au Moyen-Orient.  En réalité pour les multinationales du pétrole et de l’armement.  Ces guerres ont multiplié le nombre et la puissance du fanatisme intégriste.  Les morts du 13 novembre l’ont payé de leur vie.


L’Etat français doit tout faire pour arrêter les terroristes et trouver ceux qui les arment et les dirigent.  Il doit participer à une action internationale concertée, dans le cadre de l’ONU, en accord avec la Syrie et incluant la Russie pour mettre fin à l’E.I et travailler à une solution politique négociée pour la Syrie.  Il faut aussi cesser de s’allier avec l’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie d’Erdogan.  Aucun argument économique ne saurait l'expliquer.


Mais aujourd’hui rien ne justifie une “ Union nationale ” factice qui permettrait de justifier toutes les mesures liberticides dont rêvent la droite et les socialistes « libéraux ».  Rien ne justifie l’état d’urgence.  La tragédie du 13 novembre ne doit pas servir de prétexte à la trahison des valeurs de la République, dont font partie la liberté d'opinion, le droit de grève, le droit de manifester et de revendiquer. Ce qui serait précisément servir les objectifs de l’État Islamique.


Aujourd’hui plus que jamais, nous devons développer les luttes contre l’austérité et pour l’emploi, les luttes pour le développement industriel et le bien-être social.   Nous devons aussi  reconstruire un mouvement pacifiste, nous opposer à toutes les guerres, combattre l’alignement du gouvernement sur la dangereuse politique extérieure étatsunienne et réclamer la sortie de l’OTAN.  Ne pas le faire serait laisser le champ libre à toutes les aventures.  

Action communiste
le 18 novembre 2015


sur son blog

Commenter cet article