Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par Michel El Diablo

ECHOS des LUTTES et des ELECTIONS professionnelles

A la Poste, on constate une abstention de plus en plus forte aux élections professionnelles. Le net recul de la CGT pour les représentants au CA par rapport à celles de 2010 est de l'ordre de 6 % et la perte d'un élu. Il est important de savoir que de grandes luttes se sont déroulées et sont encore en cours dans certains bureaux, notamment en région parisienne, luttes souvent très longues et très dures que ce soit pour la défense de l'emploi, des salaires, des conditions de travail et des libertés syndicales. Le nombre de votants en moins par rapport au dernier scrutin, de l'ordre de 14 % dans les métiers du courrier colis appelle des analyses fondamentales.

Chez les Cheminots la CGT enregistre une baisse de 1% aux quatre élections professionnelles du 19 novembre et reste malgré tout la première organisation syndicale à la SNCF; même si la direction a outrageusement aidé les syndicats ouvertement réformistes comme la CFDT et l'UNSA.

Des questions de fond doivent être débattues et se régler à tous les niveaux de la CGT alors que des négociations sont à venir sur le statut du cheminot et le maintien d'un véritable service public au service de la population. Si un accord n'est pas trouvé sur ce statut pour le 30 juin 2016, une application stricte du Code du Travail sera appliquée (correction par Macron!).

2016 sera l'année du 51ème Congrès de la CGT et il est impératif que celui-ci soit pris en main par les syndicats de base qui luttent pied à pied contre la politique néfaste du gouvernement et du patronat dans sa course effrénée aux profits.

La CGT paie certaines déclarations et positions réformistes 

Les salariés voient de moins en moins la différence entre la CGT et les autres organisations syndicales, nous le constatons avec la baisse des exprimés lors des élections professionnelles récentes .

La question essentielle pour la préparation du 51ème Congrès est d'ouvrir un large débat de fond sur le syndicalisme dont nous avons besoin en France : les syndiqués doivent se réapproprier l'organisation syndicale dont le pays et les salariés ont besoin et pour qu'elle revienne sur les bases fondamentales sur lesquelles elle s'est construite, un syndicalisme de lutte de classe, viscéralement anticapitaliste.

Des luttes importantes sont en cours dans le pays dans toutes les branches économiques : occupation des bateaux à la SNCM afin de contrecarrer la suppression de 600 emplois sur 1400.

Lutte également au BHV où les salariés ont voté contre le travail du dimanche.

Harcèlement politique au plus haut niveau sur 8 ex-Goodyear pour lesquels le procureur a fait appel et a requis 2 ans de prison alors que la direction et les cadres retenus dans le cadre d'une discussion ont retiré leurs plaintes. A ce niveau, les capitalistes ne parlent pas de lutte de classe mais appliquent une haine de classe féroce et destructrice contre ceux qui ne veulent pas vivre à genoux.

Encore plus dans la situation actuelle, les luttes doivent se développer partout .

 

SOURCE : site Communistes

Commenter cet article