Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

L’ « Association Nationale des Communistes » : c’est parti !

Un air de fraternité flotte ce samedi 16 janvier dans cette grande salle de la Plaine Saint-Denis où des militants communistes venus de nombreux départements ont rendez-vous. Il s’agit de se donner les moyens de débattre et d’agir efficacement, dans une organisation où chaque membre compte pour un, ne  représentant(e) que lui (elle)-même hormis tout autre engagement partisan, qu’il soit syndical ou politique.

Une organisation « qui ne se substitue pas à ce qui existe et qui n’est pas un parti »  selon la formule d’un des participants.

Inutile de préciser que dogmatisme et sectarisme n’ont pas leurs places ici.

Une cinquantaine de communistes des deux sexes sont présents, actifs ou retraités, souvent syndicalistes ou militants du mouvement social, ils viennent de Paris et de la région parisienne, mais également du Nord, du Loiret, de l’Aude, de Dordogne, de Gironde, des Bouches-du-Rhône, du Loir-et-Cher, du Vaucluse, du Gard etc…

Chacun est là avec sa propre histoire, son propre parcours militant: Si certains ont encore une carte au PCF, d’autres ont quitté ce parti depuis longtemps .Il en est même qui n’ont jamais été encarté dans un mouvement politique.

Une brève introduction à la discussion donne l’occasion à Charles Hoareau, l’un des initiateurs de cette démarche de rassemblement, de tracer un bref historique de la mouvance qui, notamment, à partir du congrès de « mutation » de Martigues a pris ses distances avec la ligne politique du PCF.

Le débat, à partir de la situation politique nationale et internationale met en évidence la nécessité de rendre audible et visible le point de vue communiste, notamment parmi les jeunes qui ont un travail ou qui en cherche.

Ce n’est pas d’un « joujou » estampillé communiste, empreint de nostalgie et porteur de phrases toutes faites dont nous avons besoin mais d’un outil idéologique moderne en prise avec le monde du travail, tel qu’il est aujourd’hui et utile à ses luttes.

La proposition est même faite de publier un petit journal même si, au début, ce n’est qu’une « feuille de chou ».

Un intervenant, au fort engagement syndical, ne manque pas de faire observer  que « la multitude d’association de communistes, qui parfois ‘se bouffent le nez entre elles’  n’ont pas fait la démonstration de leur efficacité politique » l’essentiel des communistes étant aujourd’hui « dans la nature ». Et de s’interroger « Pourquoi ça n’a pas marché ? Probablement parce souvent ces groupes sont dans la reproduction des propres travers du PCF ».  

Pendant le repas fraternel qui permet aux participants d’évoquer leurs expériences militantes, on échange adresses courriels ou numéros de téléphones, comme une esquisse de travail en réseau. Puis la discussion reprend autour des statuts de l’association.

Le  nom de l’organisation : « Association Nationale des Communistes » donne lieu à quelques observations de la part de plusieurs intervenants. Modifié ou non ? La question sera tranchée ultérieurement, il faut en rester à l’essentiel dans l’urgence car les amis venus de province surveillent leur montre: les trains du retour n’attendent pas !

La décision est prise unanimement : toutes les questions, politiques et organisationnelles, évoquées au cours de la journée seront l’objet d’un débat dans le cadre d’une « tribune de discussion » prochainement mise en place. Tribune relayée par plusieurs blogs militants et amis avant, sans doute, la création, sur internet, d’un espace dédié à l’association.

La journée se termine par l’élection d’un président, d’une secrétaire et d’un trésorier, c‘est une obligation légale pour toute association. Un bureau regroupant des militants de plusieurs départements est également élu par l’assemblée.

Nous nous quittons, tous convaincus qu’il y a « du pain sur la planche » mais avec la ferme volonté de réussir l’essai.

À suivre donc… « on s’appelle ! »…

El Diablo

18 janvier 2016

 

Adresse courriel de

l'Association Nationale des Communistes : 

ancdefrance@orange.fr

Commenter cet article

A
Merci, MICHEL pour ce blog et ton esprit fraternel..<br /> Je te trouve très gentil avec un ou deux "camarades"(??) , petits snipers de notre tentative de faire en sorte qu'une parole communiste aide la LUTTE des CLASSESsur l'ensemble du territoire,... sans nombrilisme de "chefs" et souci de renforcer son petit."clan"....Mais si" la preuve du pudding, c'est qu'on le mange "..la preuve qu'on a pas perdu notre temps ce samedi que tu relates de façon très objective , ...., c'est que ceux qui ont intérêt à ce que nous échouions , qu'ils soient envoyés spéciaux de telle secte ou "membres du So " des liquidateurs d'espoir qui sqauttent la place du colonel fabien,sortent les crocs.. mais ceci dit, merde c'est vrai que pas ME citer, alors que tu as été payé grassement pour faire la pub d'HOAREAU.., c'est vraiment insupportable ...:) Allez, biz ..ROUGES, AMIGO.;!
Répondre
J
C'est bien de trouver que les autres groupes communiste ne sont pas efficace. mais en quoi l'ANC sera plus efficace. <br /> J'ai bien peur que ce soit une nouvelle chapelle de brillants causeurs. quelles actions camarades ? combien de journaux, combien de tracts d'affiches, de rassemblement?<br /> <br /> Je vois également que vous tenez 3 blogs différents, tenu par des camarades, qui critiquent à tour de bras sans jamais rien produire, mettez au moins vos blogs en commun au lieu de tenir vos égos comme des étendards, vous serez plus crédibles !<br /> <br /> Le seul fait d'arme de Mr Hoareau dans l'union des communistes que je connaisse c'est le lancement des assises du communisme, et une fois qu'une action était en marche (le 30 mai), le sabotage. Et maintenant la création d'une nouvelle chapelle en concurrence avec les assises (pour les tuer ?) Vous êtes des flics provocateurs ou quoi ?<br /> <br /> En tout cas, pour de véritables communistes, c'est irresponsable et ça ressemble plus à du sabotage systématique.
Répondre
M
Je constate que vous avez l'esprit ouvert et le sens du débat constructif...Mais je regrette tout de même vos propos diffamatoires...Bonne continuation. Dernière chose : pour votre information les blogs dont vous parlez ne sont pas ceux d'une organisation mais chacun tenus, à titre personnel, par des militants communistes modestes et sans prétention hégémonique.
J
Point question de polémiquer. mais il faut être efficace et se dire franchement les choses entre camarades.<br /> le constat :<br /> ANC = une chapelle de plus, créé par Rouge midi c'est à dire Hoarau (et c'est pas moi qui le dit c'est lui dans la lettre publié sur le blog de Lévy)<br /> Quand à l'efficacité des Assises, il est vrai que le(s) même qui créent l'ANC ont toujours refusé de participer à la moindre action des Assises. Bref. cela ressemble à une manoeuvre de division. Une de plus.<br /> Qui plus est camarade ton raisonnement n'est pas cohérent. Soit l'ANC veut rassembler avec chaque camarade comptant pour un et à ce moment là elle veut se substituer de fait aux organisations existantes (qui elles rassemblent déjà bien plus large et qui elles agissent) soit elle ne veut pas substituer aux organisations existantes et à ce moment là elle ne fait qu'ajouter une chapelle de plus. pas le meilleur moyen d'agir et d'unir non?<br /> Ne serait il pas plus courageux de faire preuve d'esprit de responsabilité et de se bouger pour faire progresser le rassemblement déjà effectif au sein des assises ?<br /> Que d'énergie perdue à lancer un nouveau bidule pour faire plaisir à quelques un . Pendant ce temps, ils emprisonnent les goodyears. Ils cassent le code du travail<br /> <br /> Fraterenellement.
Répondre
M
Il ne faut pas compter sur moi pour opposer les communistes entre eux. Que peut-on constater : <br /> 1. La grande majorité des communistes sont « dans la nature»<br /> 2. Le point de vue communiste est aujourd’hui totalement exclu du débat public. <br /> 3. Aucun groupe constitué depuis la « mutation » officielle du PCF au congrès de Martigues n’a fait la démonstration de son efficacité politique et de sa capacité de rassemblement des communistes qui compte le rester.<br /> 4. Que l’initiative nommée « les Assises du communisme », à l’origine imaginées pour rassembler les communistes s’est transformée en cartel de groupes, excluant de fait les communistes refusant les « chapelles » existantes.<br /> C’est à partir de ce constat qu’il m’a semblé judicieux de soutenir l’initiative de l’ANC où chacun compte pour un et peut, le cas échéant, rester membre d’un groupe existant.<br /> Le chemin est difficile sans doute, peut être tortueux, avec des hauts et des bas, mais il faut cesser le faire des procès d’intention aux camarades qui, pour l’essentiel, sont des militants du mouvement syndical et qui n’ont aucun volonté de dominer qui que ce soit ou quoi que ce soit, simplement déterminés à faire avancer leurs idéaux.
J
Quel débat ? La question de la création a-t-elle était posé à tous les communistes ? 46 signataires d'un appel, et ça y est l'avis des communistes est pris ? elle est là la légitimité ?<br /> <br /> J'avoue être super déçu par cette action et par le fait que des camarades que je pensais être au dessus des ce genre de manip se laisse pièger par la première tentative de division gauchiste venue. <br /> <br /> <br /> La réalité, c'est que l'ANC est une scission des assises du communisme.<br /> <br /> <br /> Mr Hoareau saborde les assises du communisme parce qu'il n'est plus le seul maître à bord, parce qu'il doit partager la direction et que la réalité de son action sur le terrain le relègue à pas grand chose, que dans les débats au sein des assises, son sabotage systématique est flagrant.<br /> <br /> Je regrette vivement que les camarades des assises n'aient dénoncés les sabotages de Mr Hoareau, surement par soucis d'éviter une querelle et une division (pour quel résultat, la faiblesse des groupes coco est dans leur naïveté), mais au moins, tout le monde aurait été informés.<br /> <br /> Je suis déçu que tu participe à cette scission, de ce que je connais de toi, via ce blog, me fais penser que tu es au dessus de ce genre de pratique. Je pense que nous n'avons pas du tout le même point de vue, nos trajectoires étant éloignées .<br /> <br /> Je continuerais à lire ton blog, qui me plais, m'intéresse et m'informe, mais permets à un camarade de n'être pas d'accord, de dire ce qu'il a sur le cœur et d'exprimer sa colère.<br /> <br /> Ps, on verra si les assises se relèvent de ce coup bas (je pense que oui), mais pose toi la question, l'ANC fera-t-elle mieux que les assises, et si les assises disparaissent, en tant que communiste intègre, est-ce que les communistes auront gagnés ?
M
Admettons que nombre de "bidules" existants ne font guère preuve d'efficacité, restant dans une logique de chapelle groupusculaire empreinte de dogmatisme et de sectarisme, ils peuvent, à la rigueur agréer quelques nostalgiques mais guère plus. C'est bien pour cela qu'il faut chercher à se doter, sans céder sur les fondamentaux, d'un outil audible mais ouvert et rassembleur notamment parmi la jeune génération. C'est vrai ce chemin est difficile...
J
50 participants ? sans incriminer personne c'est très, très peu.<br /> <br /> Il y avait 500 personnes le 30 mai dernier à Paris, Sans compter les présent à Vénissieux ou ailleurs. C'est également près de deux fois moins que ce que la réunion de lancement des Assises du Communisme avait réuni, et ce n'était pourtant pas à Paris... bref, je crois qu'il faut regarder avec lucidité ce résultat décevant qui me semble être un véritable echec, tant sur le résultat que sur la méthode.<br /> <br /> Bizarre également que ce compte rendu mette déjà en avant une personnalité. Est ce le but réelle de la manœuvre ?
Répondre
J
Sectaire dogmatique, c'est le point Godwin du débat de cocos, à mon avis on est toujours le con sectaire de quelqu'un, le dogmatique imbécile d'un autre.<br /> <br /> avant on disait un connard de stalinien ou un salo de gauchiste. Ce ne sont que des invectives, non des arguments, en ce sens, cela n'a aucune valeur.
M
Je n'ai pas vocation à polémiquer à l'infini sur ce terrain. La question est ailleurs. A l'assemblée de samedi dernier , il y avait des militants qui, par ailleurs, adhèrent à des groupes déjà constitués sans que cela empêche le débat : il sera bon que vous lisez bien ce qui est écrit, en substance, dans le compte rendu : Une organisation « qui ne se substitue pas à ce qui existe et qui n’est pas un parti ». A la différence des "Assises du Communisme" qui est un cartel de groupes et qui ne semble pas faire preuve d'efficacité, là chacun compte pour un avec sa propre histoire, son propre parcours. Voilà
J
Désolé ElDiablo. <br /> 1) je note qu'un seul nom est cité. Cela m'a interpellé. D'autant que par ailleurs c'est une personne qui revendique la création de l'ANC. Donc je me pose de question. S'agit il d'un nouveau nom pour une écurie personnelle déjà existante ? loinde moi l'idée de critique la qualité de ton compte rendu.<br /> 2 ) Il y a déjà des associations rassemblant les communistes, dans le PC, hors du PC et n'y ayant jamais été (notamment pour les jeunes). Acte constructif ? permet moi donc d'en douter fortement camarade. je le vois surtout comme une manoeuvre contre une initiative qui a réussi - malgré les manoeuvres - à rassembler largement les communistes : les Assises du Communisme. Maneouvres de la part d'une toute petite minorité refusant de jouer le jeu de l'unité.
M
Cette association n'a pas pour objet de porter ombrage à des groupes existants ou ayant existé. Quand on a pour objectif de rassembler des communistes dont une immense majorité est "dans la nature", on ne se livre pas à une "manoeuvre" , on effectue, dans un contexte politique des plus difficiles, un acte constructif dont devrait se réjouir tout "révolutionnaire". Quand à la présentation de la journée, fallait-il utiliser un robot pour l'effectuer ?