Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

RECUL de l’espérance de VIE : une première depuis près d'un demi-siècle !

Dans son bilan démographique de l’année 2015, l’Insee fait état d’une perte de 0,3 année d’espérance de vie pour les hommes et 0,4 pour les femmes.  Cette perte serai liée à une hausse importante de la mortalité couplée à une légère baisse de la fécondité entre 2014 et 2015.

"Le nombre de décès n’avait jamais été aussi élevé depuis l’après-guerre", souligne l’Institut.

En 2015, il était de 600 000, soit une hausse de 41 000 par rapport à l’année d’avant. Un pic qui s’observe surtout chez les plus âgés, dont les baby-boomers, qui représentent près d’un sixième de la population française.

Ce résultat contredit les arguments développés depuis une quinzaine d'années pour reculer l'âge de la retraite. Rappelez-vous, nous devions vivre jusqu'à près de 100 ans,... ce qui aurait posé des problèmes pour le financement des retraites ! Il fallait anticiper !

Le grand patronat et les politiques en veulent pourtant encore plus: ils veulent reculer l'âge de la retraite à 67 ans !

Ce recul de l'espérance de vie tombe mal pour ces idéologues antisociaux: du coup les médias lancent des contrefeux, en prétendant qu'on serait en 2015 face à un recul "conjoncturel": la grippe de 2015 aurait été terrible, et la canicule aurait fait des ravages. Et de rappeler que depuis 2005, les femmes ont gagné 1,2 an et les hommes, 2,2 ans d’espérance de vie à la naissance.

Vous ne trouverez nulle part, la mise en cohérence des conditions de vie et de travail des actifs, avec leurs effets sur l'espérance de vie des retraités:

  • L'allongement général des temps de transport pour se rendre à son travail,
  • Transport dans une atmosphère polluée par les vapeurs de carburants,
  • La dégradation, et déshumanisation des conditions de travail,
  • La malbouffe le midi avec les sandwichs traditionnels, ou kébabs, ou pris dans les fastfoods, sur le pouce le midi, en lieu et place d'un repas équilibré, en prenant son temps,
  •  Le stress,
  • La malbouffe à la maison, en privilégiant les produits les moins chers, dans les hard-discounts, à cause des trop bas salaires et des trop faibles pensions. 
  • L'insuffisance de sommeil
  • L'augmentation des cadences,
  • L'absence de vraies vacances pour la moitié des salariés.
  • Le mal-logement consécutif à la disparition des "Habitations à Loyer Modérés", remplacées par le "logement social" trop rare, souvent difficile d'accès, car en nombre de plus en plus insuffisant (l'année 2015 se présente comme une nouvelle année de recul dans le secteur de la construction !) etc.

Ces médias ne font pas non plus le lien avec la dégradation continue de la santé:

  • Déremboursement des médicaments par la Sécu,
  • Augmentation des tarifs des complémentaires santé,
  • Moins de médecins, conséquence de 40 ans de Numérus Clausus qui interdit l'entrée en 2e année de médecine à un nombre important d'étudiants, notamment ceux issus des couches populaires
  • Pénurie croissante de spécialistes (dentistes, ophtalmos, gynécologues etc.)
  • Allongement des délais d'attente pour avoir un rendez-vous chez le médecin, le spécialiste,
  • Fermeture de lits d'hôpitaux, et concentration des établissements,
  • Automédication en attente de rendez-vous chez le médecin,etc.

Tout cela porte un nom: l'austérité !

Tout le monde savait que les politiques successives, allant à l'encontre de l'intérêt général, allait finir par produire cela.

La question était plutôt: quand cela allait-il se produire ? Cela s'est produit ! Pour la première fois depuis 1969, l'espérance de vie a reculé !

Avec la CGT, mobilisez-vous pour agir sur tous ces domaines:

Votre patron est syndiqué à un syndicat qui milite pour dégrader partout vos conditions de vie et de travail, de santé, de logement, de transport, etc. Pour lui, vous n'êtes qu'un coût !

Le syndicat de votre patron est un lobbie qui pèse sur tous les leviers politiques, y compris par la corruption de journalistes, pour réduire vos droits. Ce faisant votre patron ou ses actionnaires espèrent devenir plus riches. En réalité ils tuent la "poule aux oeufs d'or" qu'est le salarié.

Car: n'êtes-vous qu'un coût ? N'est-ce pas vous qui, par votre travail, produisez les richesses ?

Avec la CGT:

  • Défendons l'emploi,
  • Réclamons des augmentation des salaires,
  • Revendiquons le droit à la santé
  • Réclamons la réduction du temps de travail à 32 heures,
  • Agissons pour l'amélioration des conditions de travail,
  • Réclamons des amélioration des conditions de transport,
  • Agissons pour un véritable plan de construction massive d'Habitations à Loyers Modérés
  • Réclamons le droit aux vacances,
  • etc.

Toutes ces revendications ne sont pas directement du ressort de votre patron ? C'est vrai !

C'est pourquoi la CGT est un syndicat interprofessionnel, qui défend les intérêts des salairé à tous les niveaux !

Rejoignez la CGT !

 

SOURCE:

Commenter cet article