Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

[UPR]FIN DE RÈGNE : La nomination déshonorante d'Emmanuelle COSSE au GOUVERNEMENT

PRÉCISIONS

ARTICLE MIS À JOUR suite aux informations mettant en doute l'authenticité d'un message Twitter de Mme Cosse, mais révélant de nombreux autres messages Twitter très gênants pour l'intéressée. 
 FIN DE RÈGNE : LA NOMINATION DÉSHONORANTE D'EMMANUELLE COSSE AU GOUVERNEMENT.
-----------------------------------
Une incertitude s'est levée sur le tweet que j'ai cité hier soir, qui circulait sur Internet, et qui traitait Hollande de "flan". D'après la presse de ce matin, ce message tweet serait un "faux" et plusieurs de mes lecteurs s'en sont émus à juste titre.

Cependant, la même presse a fait état d'autres messages tweet de Mme Cosse, qui sont encore plus cinglants et insultants que celui que j'ai cité hier soir.

Ainsi, à en croire Le Lab Europe 1, Mme Cosse aurait adressé les messages Tweet suivants :

Le 15 septembre 2011, Mme Cosse a adressé un message tweeter affirmant "François Hollande pas crédible pour un sou".

Le 29 septembre 2011, elle adresse un message pour cracher sur Robert Hue, ancien secrétaire national du PCF, en ces termes : "Robert Hue appelle à voter Hollande, on aura tout vu ! Encore un qui veut une place !"

Le 20 novembre 2012, elle retweete en approuvant ("+1") le commentaire de Corinne Rufet, alors conseillère régionale EELV d'Île-de-France qui dénonçait "la connerie de Hollande".

Le 15 octobre 2014, elle fait savoir tout le mal qu'elle pense d'Emmanuel Macron en écrivant de façon ironique "tiens j'ai raté la dernière sortie de Macron sur les pauvres".

Etc.

Source : http://lelab.europe1.fr/10-tweets-quemmanuelle-cosse-devrai…

----------------------

Le tweet que j'ai relayé hier soir est peut-être vrai ou peut-être faux et nul n'en saura sans doute jamais rien puisqu'il est possible d'effacer les messages tweeter -ce que recommande ironiquement le Lab Europe 1. Mais, même si c'est un faux, c'est un pastiche criant de vraisemblance si on le rapporte aux autres tweet dont l'authenticité est, quant à elle, confirmée par la presse.

C'est pourquoi mon article d'hier conserve sa totale pertinence. Après les tweets critiques et nombreux qu'elle a adressés à l'encontre de François Hollande, de son gouvernement ou de Robert Hue, le message Twitter qu'elle a adressé après sa nomination au gouvernement apparaît comme aussi servile qu’hypocrite : 
« La confiance du président de la République m’honore. Heureuse de poursuivre au gouvernement mon engagement pour une écologie en action ».

Y a –t-il quelque chose à ajouter à tant de noirceur d’âme ?

Oui. Ceci : Mme Cosse est une partisane acharnée du démantèlement de la France, par la politique des euro-régions. C’est ce que tout le monde peut constater dans cet extrait de débat télévisé :https://www.youtube.com/watch?v=2iLqLkxho9M

--------

Emmanuelle Cosse est la secrétaire nationale d’EELV, un parti politique dont les scores électoraux sont en chute libre, qui est financièrement en faillite, et qui compte 2 fois moins d’adhérents que l’UPR.

Par ailleurs, elle milite ouvertement pour le démantèlement de la France. Si la France était un véritable pays de droit, les déclarations de Mme Cosse devraient conduire à la dissolution de EELV pour inconstitutionnalité en vertu de l’article 4de notre Constitution qui pose : « Les partis et groupements politiques […] doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie. »

Le fait que Mme Cosse, qui injuriait François Hollande et son gouvernement il y a encore quelques semaines, vienne d’entrer au gouvernement de la République est une pantalonnade qui témoigne de l'atmosphère de fin de règne qui empuantit la France.

Cette nomination déshonorante révèle à quel point le président de la République et son Premier ministre ont désormais du mal à trouver des responsables politiques qui acceptent d’entrer au gouvernement de ce Titanic qu’est devenue la France.

François Asselineau
11 février 2016

***********

 

Il y a 10 mois, le 22 avril 2015, Emmanuelle Cosse envoyait un message Twitter cinglant qui insultait le président de la République en le traitant de « flan » : « François Hollande n’est qu’un flan. Je n’accepterai jamais de poste au gouvernement de Manuel Valls ».

Dix mois après, ce 11 février 2016, la même Emmanuelle Cosse entre au gouvernement de Manuel Valls.

Et elle se fend d’un message Twitter aussi servile qu’hypocrite :

« La confiance du président de la République m’honore. Heureuse de poursuivre au gouvernement mon engagement pour une écologie en action ».

Y a –t-il quelque chose à ajouter à tant de noirceur d’âme ?

Oui. Ceci : Mme Cosse est une partisane acharnée du démantèlement de la France, par la politique des euro-régions. C’est ce que tout le monde peut constater dans cet extrait de débat télévisé :

 

La ministre Emmanuelle Cosse milite pour "la dissolution de l'État-Nation" !!!

Emmanuelle Cosse est la secrétaire nationale d’EELV, un parti politique dont les scores électoraux sont en chute libre, qui est financièrement en faillite, et qui compte 2 fois moins d’adhérents que l’UPR.

 

Par ailleurs, elle milite ouvertement pour le démantèlement de la France. Si la France était un véritable pays de droit, les déclarations de Mme Cosse devraient conduire à la dissolution de EELV pour inconstitutionnalité en vertu de l’article 4 de notre Constitution qui pose : « Les partis et groupements politiques […] doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie. »

 

Le fait que Mme Cosse, qui injuriait François Hollande et Manuel Valls il y a 10 mois, vienne d’entrer au gouvernement de la République est une pantalonnade qui témoigne de l'atmosphère de fin de règne qui empuantit la France.

 

Cette nomination déshonorante révèle à quel point le président de la République et son Premier ministre ont désormais du mal à trouver des responsables politiques qui acceptent d’entrer au gouvernement de ce Titanic qu’est devenue la France.

 

François Asselineau

Le 11 février 2016

 

SOURCE : Facebook

 

Commenter cet article