Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

Comité de soutien aux GOODYEAR : Compte-rendu de l'Assemblée générale nationale du 12 mars 2016

Compte-rendu de l'Assemblée générale nationale du 12 mars 2016 à 11h30 à la Bourse du travail de Paris

-----------

En présence de représentants notamment des comités de Limoges, Strasbourg, Mulhouse, Bagnolet, Rouvroy, Lyon, Gennevilliers, Nanterre, Saint-Denis, Lille, Béthune, Paris, Amiens, Saint-Quentin, Beauvais, Valenciennes, Le Blanc-Mesnil...

Une même date, un même lieu, une même exigence

- Mickaël Wamen, secrétaire de la CGT good test et salarié condamné par le Tribunal d'Amiens, rappelle dès le début de son intervention que depuis le 15 février, lui et son avocat ont déjà rencontré beaucoup de Comités de soutien qui se sont formés spontanément (Paris, Marseille, Lille, Strasbourg, Béziers, Perpignan, Limoges, Béthune, Lyon, etc.). La semaine prochaine aura lieu encore un nouveau tour de France et même au-delà avec le 18 mars à Bruxelles, et une prise de contact en Espagne avec les syndicalistes d’Airbus qui ont été condamnés.

- Tous les comités locaux de soutien ont insisté sur la nécessité D'UNE GRANDE MOBILISATION NATIONALE A PARIS (place de la République, à 14h) le 31 mars 2016 avec deux mots d'ordre principaux :

Retrait des poursuites contre le huit de Goodyear, solidarité avec les Air France et tous les militants poursuivis pour relever la tête

Retrait du projet de loi concernant la réforme du code du travail (qui vise la casse du Droit du travail)

La colère doit s’exprimer dans la rue !

L’action du 9 MARS 2016 a mobilisé un demi-million de manifestants : LE 31 MARS A PARIS NOUS POUVONS ALLER JUSQU’AU MILLION !!! Une discussion est en cours sur les aides qui vont être mises en œuvre pour qu’une majorité de personnes puissent se rendre dans la capitale (bus, prise en charge billets de train par les fonds issus des dons à l’association de soutien aux « Goodyear », syndicats et autres).

Mikaël Wamen, fait part de l’énorme potentiel de mobilisation à la vue du grand nombre de manifestants pour la journée du 9 mars 2016 contre le projet de Loi Travail.

Il y a une importante prise de conscience des étudiants (lors de la mobilisation contre le CPE il a fallu 1 mois et demi pour atteindre le niveau de mobilisation que l’on a atteint en deux semaines après l’annonce du projet de la loi El Khomri.) Ils ont compris le danger du texte de loi et ont su faire preuve de réactivité. Il faut néanmoins structurer leur combat et toutes les organisations syndicales et autres Comités de soutien sont appelés à les soutenir et les accompagner dans leurs actions.

Il est urgent de non seulement stopper ce projet de Loi Travail mais d’aller AU-DELÀ en proposant de nouvelles conquêtes en termes de droit du travail.

L’audience en appel pour la condamnation des huit de Goodyear aura lieu à AMIENS les 19 et 20 OCTOBRE 2016, une mobilisation de soutien est travaillée dès à présent.

70 dates de rencontres avec les Comités de soutien dans toute la jusqu’aux 31 mars, 27 mai (Air France) et 19 octobre (date de l'appel).

Tous sont d'accord pour ne pas perdre de vu l’objectif central des Comités de soutien locaux qui est bien l’arrêt des poursuites contre les huit de Goodyear.

Toutefois il est désormais impossible de dissocier l’exigence de retrait des poursuites et retrait du projet de Loi travail : il faut faire converger les deux.

Il faut également souligner que le but n’est pas d’affaiblir les manifestations locales (de ceux qui ne pourront pas se déplacer à Paris) mais bien au contraire de créer une dynamique de convergence vers un même lieu de rendez-vous pour plus d’impact et de visibilité (dans les médias entre autres).

Cédric LIECHTI (CGT EDF Paris également poursuivi pénalement pour son action syndicale) a attiré l’attention sur le risque que peut représenter le syndicalisme dit « rassemblé » sur le « moins-disant social » (la question du syndicalisme réformiste et l’appartenance à la Confédération européenne des Syndicats [CES] est interrogée et le rapprochement avec la Fédération Syndicale Mondiale proposer [FSM]).

« On essaie de vous faire croire que vous n’êtes que des salariés, et non des citoyens ; que vous êtes juste bon à augmenter votre force de travail en mettant vos cerveaux à la porte. Si c’est ça qui attend nos gamins, il faut dire non ! »

Cédric a rajouté que ce gouvernement est illégitime et « plus la bête est blessée, plus elle est faible et plus elle devient violente ». Si une grève générale ne se déclenche pas, les syndicats progressistes vont devoir prendre leurs responsabilités et coordonner, fédérer pour aller vers la grève et sa reconduction.

De plus tous les intervenants ont rappelé qu’il fallait faire tourner au maximum la pétition des Goodyear  en ligne pour que leur action ait le plus de visibilité possible. Enfin, il a été souligné l’importance de créer des banderoles avec des slogans clairs et puissants qui allient bien sûr les deux points de convergence.

QUESTION DU MATÉRIEL:

Ne pas oublier de mettre sur les banderoles « arrêt de la criminalisation des syndicats »

L’Union syndicale d’Ile de France a lancé la fabrication du matériel (badges, t-shirts…) : il sera normalement disponible dans les unions départementales d’Ile de France à partir de lundi 14 Mars 2016.

La CGT GOODYEAR

Blog:

 

Commenter cet article