Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par Michel El Diablo

« CUBA, parole à la défense ! » un livre de Salim Lamrani - une ANALYSE intelligente et en aucun cas complaisante de la RÉVOLUTION castriste

Vu sur le blog CANEMPECHE PAS NICOLAS:

------

Cuba, parole à la défense !

Préface de Gerardo Hernández Nordelo à l’édition cubaine du livre “Cuba, parole à la défense !” de Salim Lamrani

Quand on lit la biographie de Salim Lamrani sans le connaître, on s’imagine une personne d’un âge vénérable : Docteur és Etudes ibériques et latino-américaines de l’Université de Paris-Sorbonne, maître de conférences à l’Université de La Réunion, journaliste, essayiste, collaborateur du Monde Diplomatiquel’HumanitéAlger Républicain Radio Miami, La Nueva RéplicaRebeliónLatinoaméricaProgreso Weekly et Znet… Il a donné des conférences en compagnie de Noam Chomsky, Ken Livingstone, Ignacio Ramonet, Howard Zinn, entre autres personnalités, et a été invité par des universités aussi prestigieuses que le Massachusetts Institute of Technology, la Northeastern University de Boston, la Thomas Jefferson School of Law de San Diego, l’Université de Santa Barbara, le Sarah Lawrence College de New York, la Sonoma State University, l’Université de Stanford et l’Université de San Francisco, pour citer seulement quelques exemples. Lamrani est également l’auteur d’ouvrages importants qui ont été publiés en différentes langues, et il est fréquemment consulté et cité en tant qu’expert de diverses questions, dont les relations entre Cuba et les Etats-Unis. C’est plutôt honorable pour quelqu’un qui n’a même pas encore atteint l’âge de quarante ans.

Je me trouvais déjà en prison quand j’ai eu entre les mains un ouvrage de Salim Lamrani : Superpower Principles. US Terrorism against Cuba, un livre qui a été, à l’époque, une importante contribution à la lutte des Cinq pour la justice, à laquelle cet auteur s’est impliqué très tôt. Dès les premières pages, j’ai remarqué quelque chose que j’ai retrouvé par la suite dans ses autres travaux : la maîtrise impeccable des citations et des références. A une époque où données et affirmations sont régulièrement assenées sans que l’on sache vraiment quelle est leur provenance, Lamrani est très respectueux du droit de ses lecteurs à vérifier et à approfondir ce qu’ils lisent, et il offre les moyens pour cela. C’est un élément parmi tant d’autres qui renforcent le sérieux et le prestige de ses ouvrages.

Avec Cuba, parole à la défense !, l’auteur apparaît une nouvelle fois comme un analyste intelligent, sagace et en aucun cas complaisant. Dix personnalités ayant une connaissance approfondie de la réalité cubaine – plusieurs d’entre elles sont des protagonistes de chapitres importants de notre histoire – s’unissent dans ce livre pour offrir au lecteur un apport d’une grande valeur. D’ailleurs, de nombreuses questions abordées par Lamrani avec ses interlocuteurs sont régulièrement évoquées par des amis de Cuba qui nous rendent visite ou que nous, les Cinq, avons croisés lors de nos voyages à l’étranger. Le processus d’amélioration des relations entre Cuba et les Etats-Unis a suscité un certain nombre d’interrogations et d’inquiétudes parmi les amis de la Révolution cubaine qui, de bonne foi, sont en quête de réponses. Beaucoup d’entre elles se trouvent dans les pages de ce livre. Il s’agit, bien évidemment, des opinions de ces personnalités, mais elles sont cimentées par leur expérience, et par la maîtrise absolue de chacun des thèmes abordés. En outre, elles sont magistralement présentées par l’auteur, spécialiste du sujet.

« Lecture indispensable », a-t-on l’habitude de dire. Indispensable ou non, ce qui est sûr est que Salim Lamrani met à notre disposition une œuvre accessible et agréable, qui nous mène à travers les ruelles de l’histoire pour déboucher sur la réalité intéressante et complexe de la Cuba d’aujourd’hui et de ses relations avec le voisin du Nord. Il y a quelques années ce livre aurait eu une importance certaine. Aujourd’hui, pour les personnes intéressées par le sujet, il pourrait s’agir d’une lecture obligatoire.

Gerardo Hernández Nordelo

Héros de la République de Cuba.

--------------------

Cuba, parole à la défense !

Paris, Editions Estrella, 2015

20 euros

Ouvrage disponible en librairie et sur Amazon.

Pour les copies dédicacées et commandes, contacter Salim Lamrani : lamranisalim@yahoo.fr

 

La source originale de cet article est Mondialisation.ca
Copyright © Gerardo Hernández Nordelo, Mondialisation.ca, 2016
 
SOURCE:

 

Commenter cet article