Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

******

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

Affiche de la CGT info'com (source: infocomcgt;fr)

Affiche de la CGT info'com (source: infocomcgt;fr)

APPEL contre L'USAGE des Flash-Ball et LBD
APPEL contre L'USAGE des Flash-Ball et LBD

Lors de la manifestation du 28 avril contre la loi El Khomri, un étudiant de Rennes a perdu un œil suite à un tir de LBD, plus puissant que le Flash-Ball. Dans cet appel diffusé le 1er mai, nous demandons l'interdiction de ces armes qui ont fait une quarantaine de blessés graves entre 2014 et 2015.

D’après l’Association des chrétiens pour l’abolition de la torture, ACAT, en France, entre 2004 et 2015, 39 blessés graves et un mort sont imputables à l’usage de ces armes intermédiaires, « essentiellement des jeunes et des personnes issues de minorités visibles ».

Le 16 juillet passé, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a recommandé « d’interdire l’usage » du Flash-Ball superpro « dans un contexte de manifestation ». Il a aussi demandé « la réintroduction de certaines précautions d’emploi (zones de tir, avertissements) » pour l’usage des LBD, lanceurs de balles de défense 40/46, une arme plus puissante et plus précise que le Flash-Ball. 

Malheureusement, le ministre de l’Intérieur, le 22 juillet 2015, s’est opposé à ces mesures. Malheureusement, une nouvelle fois, un étudiant de Rennes, lors de la manifestation du 28 avril contre la loi El Khomri, a perdu un œil suite à un tir d’une de ces « armes intermédiaires », probablement un LBD.

En citoyens, nous demandons à l’État de faire enfin droit à toutes les recommandations du Défenseur des droits.

En parents, nous demandons l’interdiction de l’usage des LBD.

[Références : ACAT, L’ordre et la force, enquête sur l’usage de la force par les représentants de la loi en France. Défenseur des droits, Décision 147 du 16 juillet 2015.]

Signataires :

Arié Alimi, avocat ; Clementine Autain, porte parole de Ensemble!; Étienne Balibar, professeur de philosophie ; Françoise Balibar, professeur émérite de physique ; Julien Bayou, porte parole EELV; Fethi Benslama, professeur de psychopathologie clinique ; Olivier Besancenot, facteur; Laurent Binet, romancier ; Sylvain Bourmeau, journaliste ; Dominique Cabrera, cinéaste ; Philippe Caubère, comédien, auteur, metteur en scène; Daniel Cohn-Bendit ; Antoine Comte, avocat ; Eric Coquerel, conseiller régional; David Cormand, secrétaire national EELV ; Rokhaya Diallo, journaliste, auteure, réalisatrice ; Pascal Durand, député européen ; Annie Ernaux, écrivaine; Aurélie Filippetti, députée, ancienne ministre ; Léon Lef Forster, avocat ; Christophe Girard, maire du 4e Arrondissement de Paris; Raphaël Glucksmann, essayiste ; Robert Guédiguian, réalisateur ; Georges Kiejman, avocat, ancien ministre ; Pierre Laurent, sénateur communiste; Robert Linhart, écrivain ; Virginie Linhart, auteur, réalisatrice ; Philippe Marlière, politiste ; Noël Mamère, député ; Jean-Luc Mélenchon, député européen, ancien ministre ; Gérard Mordillat, romancier, cinéaste ; Edwy Plenel, journaliste; Judith Revel, philosophe ; Christian Salmon, écrivain et chercheur; Jean-Marc Salmon, chercheur en sciences sociales ; Danielle Simonnet, conseillère de Paris; Dominique Tricaud, avocat.

 

SOURCE:

Commenter cet article

6
Dans le monde-cauchemar imaginé par G.Orwell le sens des mots est totalement subverti, les mots ne sont plus qu'un moyen de diffuser une propagande destinée à conditionner et manipuler les cerveaux humains.Ainsi en France actuellement la répression de masse qui s’abat sur tous les Français & toutes les Françaises « extrèmement violents » qui osent critiquer,contester les mesures stupides et injustes du gouvernement macron est légitime tandis que les forces de l’ordre utilisent des moyens simplement dissuasifs (gaz lacrymogènes + grenades de désencerclement + tirs de flash ball + matraquage & tabassage de manifestants à terre).Le nombre d’arrestations arbitraires & de mises en garde à vue atteint des chiffres records ….dans un Etat dit démocratique.Devra-t-on parler demain de « prisonniers politiques » arrêtés pour délit d’opinion et de manifestation ?C’est le chemin que nous prenons car le gouvernement macron,sans doute le gouvernement le + illégitime et le + détesté de toute l’histoire de la République,ne peut désormais se maintenir au pouvoir que par le recours à la peur,à la force et à la propagande.Ces gouvernants envisagent le pouvoir comme leur propriété.Selon eux tous ceux qui contestent leur pouvoir sont dans l’illégalité c’est pourquoi ils dissuadent les manifestants de manifester !De la même façon l’Etat de droit est devenu leur propriété.Ainsi ils prétendent refuser la xénophobie,ils disent aux étudiants étrangers « Bienvenue en France » et pourtant ils multiplient par 15 (!!!!) les droits d’inscription à l’Université.Un étudiant étranger devra s’acquitter de la modique somme de 3770 euros/an s’il est en master ou en doctorat.Cette mesure européiste,profondément injuste et discriminatoire,sera peut-être étendue à l’ensemble des étudiants français par la suite ?

Faire barrage au gouvernement macron n’est plus seulement une action de salubrité publique, c’est une obligation morale.Nous devons nous révolter !
Répondre