Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Elie DAYAN

Elie DAYAN

Notre camarade, notre ami, Elie DAYAN nous a quitté [communiqué Rouges vifs IDF]

Paris, le 9 mai 2016

Ce soir, ROUGES VIFS IDF, est en deuil. Il a perdu aujourd’hui un de ses fondateurs, un de ses penseurs, un empêcheur de tourner en rond.

Nos premières pensées vont à Paulette, sa femme adorée, à Frédéric et Marianne, ses enfants chéris, et à ses petits enfants adorés. Nous tenons à leur assurer de toute notre compassion dans l’épreuve de la perte de cet être si cher à nos cœurs et à nos esprits. La maladie ou l’âge ne sauraient rendre  moins douloureuse la disparition d’Elie.

Quand on pense à Elie, c’est à toute l’histoire sociale contemporaine de notre pays à laquelle nous sommes renvoyés. Nous revoyons le Elie portant l’étoile jaune en 1942 imposée par l’Etat Français.

Immédiatement, nous nous imaginons l’adolescent résistant intrépide de 1944 dans le 13ème arrondissement de Paris. Et tout de suite s’impose un homme qui a voulu agir sur le cours des évènements, sur l’ordre des choses, qui ne voulait pas subir la domination capitaliste dont il a compris très vite la nocivité pour l’ensemble de la société. Ainsi est né l’homme communiste Elie Dayan qui sera à jamais convaincu que c’est à partir du lieu d’exploitation capitaliste, l’entreprise, que tout se joue et que tout est possible.

Elie a été un serviteur infatigable de cette cause, au sein de la CGT, sans faille, et du Parti Communiste Français, jusqu’à qu’il considère que ce dernier devenait non seulement inutile à l’objectif de la révolution mais constituait désormais, par son opportunisme institutionnalisé, un obstacle à l’avènement du nouveau. Il a été un artisan sans réserves, un militant qui a sacrifié sa vie à

organiser politiquement le monde du travail, acceptant d’aller travailler là où le Parti lui demandait d’aller pour constituer cellules et sections d’entreprises. Sans aucune rancœur, Elie n’a jamais eu le sentiment d’avoir perdu son temps, sa volonté inébranlable de faire avancer la cause du monde du Travail étant plus forte que tout.

Elie a consacré sa vie au service d’un idéal, notre idéal. Il a naturellement été exigeant sur la construction idéologique du cadre de réflexions et d’actions politiques lors de la création, et depuis, de l’association ROUGES VIFS IDF. Ses textes pertinents ont nourri la réflexion de nombreux militants

qui lui voue une admiration qui va s’amplifier avec sa disparition.

Nous sommes meurtris de sa disparition. Nous sommes orphelins de ses réflexions, de sa gouaille, de la pertinence de ses interventions. Nous nous inclinons devant cet homme formidable.

Nous sommes tristes mais plus que jamais déterminés, en souvenir d’Elie, à poursuivre le chemin qu’il a fortement contribué à tracer. 

 

Pour le bureau de l’association Rouges Vifs Ile de France

Jean Calvary

------

Les obsèques d'Élie Dayan auront lieu jeudi 12 mai 2016 au cimetière du Montparnasse à 10h30 (l'entrée principale au 3 boulevard Edgar Quinet à Paris).

LES DERNIERS ÉCRITS D'ÉLIE DAYAN:

UN LIVRE D'ÉLIE DAYAN publié fin 1998:

Notre camarade, notre ami, Elie DAYAN nous a quitté [communiqué Rouges vifs IDF]
Notre camarade, notre ami, Elie DAYAN nous a quitté [communiqué Rouges vifs IDF]

Commenter cet article