Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Menaces de l'OTAN contre la Russie et le risque de guerre en Europe...

Menaces de l'OTAN contre la Russie et le risque de guerre en Europe...

Le réarmement est en cours en France, au Royaume-Uni, et surtout en Europe centrale. En Pologne, on teste de nouveaux missiles. Jamais les budgets militaires n'ont été aussi élevés dans la région. Partout, les dépenses militaires augmentent, plus 33% en Lituanie, plus 22% en Pologne, plus 17% en Slovaquie, et plus 11% en Roumanie. Des pays passent aujourd'hui d’énormes commandes comme la Pologne qui prévoit d'acheter 80 hélicoptères, un système sol-air, trois sous-marins, 60 drones armés et huit missiles Patriot : total 40 milliards d'euros. "Nous devons avoir une armée forte et moderne", affirme Antoni Macierewicz, ministre polonais de la Défense. La Lituanie a rendu le service militaire obligatoire.

Dans son étude annuelle sur les dépenses militaires mondiales, publiée le 5 avril, l’Institut international de recherche sur la paix de Stockholm (Sipri) confirme qu’en 2015, les pays d’Europe ont augmenté de 1,7 % leurs dépenses militaires atteignant 224 milliards d’euros et 64 milliards d’euros pour la Russie, le total mondial atteint 1 480 milliards d’euros.

Le Norvégien Stoltenberg chef du Parti travailliste et secrétaire général de l’OTAN a confirmé : «Nous avons déjà décidé de renforcer notre présence en avant de la partie orientale de notre alliance. Nos planificateurs militaires ont présenté des propositions de plusieurs bataillons dans les différents pays de la région…» mais pas que ça ! La mesure réelle est le déploiement de missiles, en Roumanie plus un autre en Pologne en 2018, système appelé Aegis Ashore.

L’argument de l’OTAN est présenté comme une protection contre la menace de missiles balistiques de l’Iran ! Aegis n’est pas un système défensif, les États-Unis délocalisent une capacité nucléaire en Europe orientale. Ce système change le jeu, avec ces rampes de lancement, les missiles US sont à 30 minutes de vol de Moscou,  il s’agit d’une menace contre la Russie.

Ce déploiement de missiles fait partie de la préparation d’une guerre offensive et nucléaire contre la Russie, le secrétaire adjoint à la Défense Robert Work a dit que le système était conçu pour "l'arc central et nord de l'OTAN", c’est à dire le flanc occidental et arctique de la Russie.

Les paroles de l’OTAN sont suivies d’actes, comme le déploiement de nouvelles forces et de nouveau matériel dans toutes les zones bordant la Russie, dont de nouveaux avant-postes de renseignement et de commandement et de grandes quantités d'armes lourdes pré-positionnées dans tous les principaux pays de la Baltique et d'Europe orientale.

La semaine dernière, les responsables de l'OTAN ont "informé" que 4.000 soldats supplémentaires de pays de l'OTAN seraient déployés dans les États baltes et en Pologne et renforcés début 2017 par un nouvel envoi de 4.200 soldats. Des responsables militaires américains ont déclaré au Wall Street Journal  qu'ils prévoyaient une "présence rotative accrue" à l'Est, dont des "exercices et une présence plus réguliers en Roumanie et en Bulgarie." Cela montre que l’Europe est sous la coupe complète de l’impérialisme étasunien.

Cette déclaration est faite au cours d’exercices de guerre à grande échelle, toujours en cours, dans l'ancienne république soviétique de Géorgie et comprenant plus de 1000 soldats américains, britanniques et géorgiens, un acte provocateur dans une région à haut risque où Washington et Moscou ont déjà failli entrer en conflit en 2008.

La nouvelle force d’intervention rapide de l’OTAN, baptisée « force opérationnelle interarmées à très haut niveau de préparation » (VJTF) a commencé des manœuvres en Pologne. Dans le cadre de l’exercice « Brilliant Jump » qui a duré jusqu’au 27 mai, 1500 soldats de cette composante terrestre s’entraînent à un déploiement rapide en Europe orientale.

La VJTF vise directement la Russie. Sa création avait été décidée lors du sommet de l’OTAN qui a eu lieu au Pays de Galles en septembre 2014. En cas d’urgence, la VJTF ce « fer de lance » de 5000 soldats peut être opérationnel en 48 heures. La VJTF s’ajoute à la force de réaction rapide de l’OTAN (NRF), dont les effectifs ont été doublés passant à 30 000 soldats. De nombreux exercices de l’OTAN se déroulent actuellement en Europe orientale de «Brilliant Jump» à la manœuvre « Spring Storm » en Estonie à proximité de la frontière russe. Environ 6000 soldats de huit pays de l’OTAN et de la Finlande » y participent, dont l’Allemagne.

Du 7 au 17 juin, l’un des plus grands exercices aura lieu cette année en Pologne, avec les manœuvres « Anaconda ». L’ampleur de l’exercice est énorme. 31 000 soldats y participeront. En outre, 250 véhicules blindés de l’armée américaine seront utilisés, y compris plus de 90 chars de combat Abraham M1.

D’autres opérations auront lieu : «Présence persistante» avec des unités allemandes, des pays baltes. En Pologne d’avril à juin « BALTOPS », un exercice naval dans la Baltique; « Sea Breeze », du 11 au 21 juillet dans la mer Noire ; et « Flaming Thunder », un exercice d’artillerie du 1er au 12 août en Lituanie.

À l’automne, il y aura l’exercice « Detonator » en Lettonie et l’exercice global de « Silver Arrow » (également en Lettonie), « Borsuk » (en Pologne), et « Iron Sword » (en Lituanie), dans lequel une compagnie de chars allemands et des sections d’un bataillon d’artillerie motorisée participeront avec des obusiers.

L’armée allemande joue de plus en plus un rôle de premier plan dans ce déploiement massif de l’OTAN contre la Russie, la chancelière allemande Angela Merkel a confirmé l’envoi de troupes allemandes en Lituanie, l’Allemagne participe également avec un total de 5000 soldats à la présence permanente renouvelable de l’OTAN à l’est.

La présence permanente des troupes occidentales en Europe de l’Est et le réarmement massif des États baltes ne sont pas des exercices de routine. L’OTAN met en œuvre des plans de guerre. L’Allemagne se prépare à installer une base aérienne en Turquie, où opèrent déjà des Tornado allemands officiellement pour combattre l'État islamique, renforçant le déploiement de l’OTAN dans cette zone de première importance stratégique. À l’approche du sommet de l’OTAN à Varsovie les 8 et 9 juillet, l’alliance militaire occidentale renforce sa puissance militaire en Europe de l’Est, ce qui accroît le risque d’un conflit nucléaire avec la Russie.

Alors qu’ils sont à l’offensive dans les guerres d’aujourd’hui pour défendre les intérêts de l’impérialisme allemand et français, Merkel et Hollande sont venus à Verdun commémorer la bataille de Verdun qui a fait plus de 700 000 victimes (morts, disparus ou blessés), 362 000 soldats français et 337 000 allemands,  en dix mois de bataille.

L’OTAN est une vaste organisation militaire mondiale des forces impérialistes les plus influentes dans le Monde. Elle a servi de base aux agressions nombreuses allant de l'Afghanistan à l'Irak en passant par la Libye. Il ne peut pas y avoir de réelle indépendance de la France sans une rupture avec l'OTAN.

La confrontation actuelle entre l’OTAN et la Russie, survenant après des décennies d'intensification de la crise mondiale, porte les tensions géopolitiques à leur maximum. La Russie, un territoire vaste et riche en ressources, ayant la plus grande superficie de tous les Etats, représente un enjeu appétissant pour l’impérialisme américain et européen. Un moyen de sortir de leur propre crise en attaquant la Fédération de Russie, la Chine et les anciens pays coloniaux d'Afrique et d'Asie.

Les desseins prédateurs des Etats-Unis et de l'OTAN sont énoncés ouvertement dans leurs documents d'orientation politique. La doctrine officielle de l’OTAN définit la Russie comme une puissance « renaissante et agressive» et appelle à une escalade qualitative de la posture militaire de l'OTAN envers Moscou.

Il est grand temps de développer un mouvement de masse contre la course aux armements pour la paix et l'indépendance nationale

 

SOURCE :

 

Commenter cet article