Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Blocage du centre de traitement et d’incinération des déchets à Ivry-sur-Seine : le piquet de grève le 3 juin 2016 (source: gauche révolutionnaire)

Blocage du centre de traitement et d’incinération des déchets à Ivry-sur-Seine : le piquet de grève le 3 juin 2016 (source: gauche révolutionnaire)

GRÈVE dans le secteur des ORDURES MÉNAGÈRES: pour mettre la LOI TRAVAIL à la POUBELLE !

Communiqué Unions Départementales CGT, FO, Solidaires - Paris

Les Unions Départementales CGT, FO, Solidaires apportent leur soutien aux salariés en lutte qui occupent la TIRU d’Ivry (centre de traitement des déchets) depuis le 30 mai 2016.

Nous dénonçons l’évacuation par les forces de police des deux autres sites qui étaient occupés, à Saint Ouen et Romainville.

La situation évolue d’un jour à l’autre. Nous pouvons affirmer aujourd’hui que la prise de l’outil de travail TIRU est effective sur les sites : Issy, Ivry, Saint-Ouen.

Nous appelons toutes celles et ceux qui agissent depuis début mars pour le retrait du projet de loi El Khomri à apporter leur soutien à ces occupations. Le soutien se manifeste déjà par la présence de militants, par des dons, par l’apport de matériel, par la fourniture de bois pour entretenir le feu… Il est indispensable d’amplifier ce soutien. Soulignons l’engagement du syndicat info’com CGT à participer à la solidarité financière, à partir de la caisse de solidarité qu’ils ont lancé en mai et qui connait un réel succès.

Nous nous félicitons des différentes formes de convergence interprofessionnelle, unitaire, et de la créativité culturelle inhérente à tout mouvement social (par exemple la projection sur le site occupé de « Merci patron » avec l’équipe de Fakir).

Fixer ce pôle de résistance qu’est l’occupation des sites de la TIRU sera un point d’appui pour tout le mouvement visant le retrait du projet de loi El Khomri.

Nous appelons le monde du travail et toute la jeunesse à agir partout pour amplifier le mouvement par des grèves, par la participation aux manifestations dont celle du 14 juin, à toutes les actions multiformes et à la votation.

Paris, le 2 juin 2016

 

capture d'écran I Télé

capture d'écran I Télé

Blocages dans le secteur des ordures ménagères : malgré la répression, le mouvement se renforce et s’étend

Mercredi 8 juin 2016, le dixième jour de blocage est engagé sur le site de la TIRU Ivry/Paris 13, première usine d’Ile de France de traitement des déchets et ordures ménagères.

Ce matin, les quatre principaux garages de camions-bennes de la Ville de Paris (Ivry Bruneseau, Ivry Victor Hugo, Romainville, Saint-Ouen) sont bloqués par des chauffeurs grévistes. Suite à la demande faite par la maire de Paris d’intervention des forces de l’ordre pour débloquer les garages d’Ivry, les chauffeurs sont en grève à près de 100% sur ces deux sites. Les chauffeurs des deux autres garages sont également massivement en grève.

Hier à la TIRU d’Ivry/Paris 13, des grévistes et salariés de différents secteurs (cheminots CGT et SUD de la gare d’Austerlitz, étudiants, salariés CGT du commerce de Paris, territoriaux d’Ile-de-France…) sont venus rencontrer leurs camarades tenant le piquet de grève, pour un moment de fraternité et de convergence des luttes.

À Romainville, l’usine TIRU est bloquée ce matin dans le cadre d’une action intersyndicale CGT FO FSU initiée par l’UD CGT 93 et la CSD 93 des Services publics. À Saint-Ouen, la TIRU est également bloquée ce martin. L’incinérateur d’Ouarville (28), vers lequel est acheminée une partie des déchets non traités en région parisienne, est totalement saturé.

À Saint-Étienne (Loire), pour la huitième journée consécutive, les syndicats CGT des territoriaux de la ville de Saint-Étienne et de son agglomération poursuivent leur action, paralysant ainsi la collecte et le traitement des déchets sur Saint-Étienne et une large partie de l’agglomération. Le maire de Saint-Étienne assigne ce jour le syndicat CGT des territoriaux de Saint-Étienne devant le tribunal administratif de Lyon pour entrave à la liberté du travail. La Fédération dénonce cette judiciarisation du conflit et apporte son soutien fraternel aux territoriaux de Saint-Étienne.

Les deux principaux sites du SMECTOM de l’Ariège, qui assure 80% de la collecte et du traitement dans le département, sont bloqués pour la quatrième journée depuis vendredi dans le cadre d’une action unitaire engagée par l’union départementale CGT et les syndicats CGT des territoriaux.

À Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône) ce matin, l’incinérateur traitant les ordures de l’agglomération marseillaise est bloqué dans le cadre d’une action lancée par l’UD CGT 13.

D’autres actions sont en préparation. Les personnels territoriaux sont par ailleurs investis dans les nombreuses actions interprofessionnelles menées sur le territoire.

Par son obstination, le gouvernement porte l’entière responsabilité de la poursuite du conflit et de ses conséquences pour la population, qui demeure très majoritairement hostile au projet de loi Travail.

La Fédération CGT des Services publics renouvelle son appel à ses syndicats et militants à soutenir les occupations de site en cours, à engager partout sur le territoire des actions visant à paralyser la collecte et le traitement des déchets pour contribuer au blocage de l’économie, à préparer un 14 juin massif, et à s’emparer de la votation citoyenne, pour gagner le retrait du projet de loi Travail et des négociations pour un Code du Travail du 21ème siècle.

Le 8 juin 2016

 

SOURCE:

 

Commenter cet article

çavamieux 10/06/2016 20:45

Il est vrai que les odeurs en provenance du gouvernement commencent à fouetter un peu quand même....c'est pourquoi il ne faut pas hésiter à aérer le plus possible dans les bureaux des ministères (notamment du travail....)surtout avec la chaleur de l’été qui arrive…. !Bonne continuation !

El Diablo 10/06/2016 23:05

Si ça pue c'est d'la faute à Manu !!! Salut et fraternité