Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Des policiers sur les lieux de l'attentat de Nice, dans la nuit du 14 au 15 juillet 2016. - LIONEL URMAN/SIPA (source: 20 minutes)

Des policiers sur les lieux de l'attentat de Nice, dans la nuit du 14 au 15 juillet 2016. - LIONEL URMAN/SIPA (source: 20 minutes)

Ils ont réagi vite. Trop vite ? Pour Hollande, Valls, le procureur de Paris, les dirigeants de la droite, du PS, les médias à la botte, il ne pouvait s’agir que d’un acte « terroriste islamiste ». Sans aucun début de preuve, le couperet est tombé. Sans hésitation. Sans recul. Sans réflexion. Fallait bien faire entrer dans les têtes qu’une fois encore l’assassin était un terroriste, que la boucherie était le résultat d’un attentat. Un boulevard pour surfer sur l’émotion et prendre une fois de plus des mesures liberticides.

Et si le monstre responsable du carnage de jeudi soir à Nice était un « simple » misérable individu contaminé ou pas, influencé ou pas. Toutes les informations sur ce personnage vont dans le même sens : un fou, un déséquilibré en rupture avec sa famille, avec ses proches. Même le ministre de l’Intérieur semble avoir pris quelques distances avec les affirmations catégoriques de Valls hier soir sur France2. Dans ce contexte de manipulation de l’opinion, il ne serait pas étonnant qu’on découvre des éléments de dernière minute (sur un ordinateur visité où sous un lit, par exemple) permettant aux autorités de ne pas à avoir à rectifier leurs premières déclarations.

L’effroyable nuit vécue sur la Promenade des Anglais méritait compassion, respect et retenue. Elle a déchaîné les pires calculs et comportements de la caste politico-médiatique, aujourd’hui ou hier au pouvoir.

José Fort

sur son blog

Commenter cet article

Thoraise 16/07/2016 15:50

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/attentat-a-nice-pourquoi-la-theorie-du-loup-solitaire-semble-de-plus-en-plus-improbable-7784111435?utm_campaign=Newsletter&utm_medium=Newsletter+du+16%2F07%2F2016&utm_source=Newsletter+Quotidienne+Info

Thoraise 16/07/2016 14:20

Encore apporter du crédit à ce que raconte José Fort, supplétif de la direction du PCF PGE, il faut le faire!
Parce que le père du tueur a raconté que c’était un mécréant dépressif, et pas un fondamentaliste...
Un dépressif qui pour se faire du bien à l'âme, pique un camion et fonce dans une foule de gens qui ne lui ont rien fait??
Quand on a un peu lu les récits sur la Tunisie qui depuis Ehnnada est la villégiature de l'autre côté de la frontière des bandes libyennes encouragées par BHL en son temps (et qui ont été capables de foutre à bas un pouvoir comme celui de Khadafi...).
Bien sûr que ce père allait mettre l'acte sur le dos de la dépression et non revendiquer l'appartenance du fiston à la mouvance islamiste...
Et puis, aucune crédibilité ne pouvait être apportée aux dires d'un type trop vieux pour piger ce qui se passe dans la tête de son fils (qui a été retourné par des fondamentalistes qui lui ont, c'est ultra-classique, surement "ouvert les yeux" sur ses péchés et la nécessité de les expier pour aller baiser 72 vierges au Paradis)
Bref, la ficelle était si grosse que seul un volontaire à la collaboration avec les salades PS-PCF(PGE) pouvait la bouffer.
Le démenti est là (FranceTVInfo):
"L'auteur de la tuerie de Nice, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, se serait "radicalisé très rapidement", selon Bernard Cazeneuve. Le ministre de l'Intérieur l'a indiqué, samedi 16 juillet, après un conseil de Défense, puis un Conseil des ministres à l'Elysée. L'attentat, revendiqué par l'organisation Etat islamique un peu plus tôt dans la matinée, a fait au moins 84 morts, dont 10 enfants et adolescents."