Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

José Manuel Barroso (photo d'illustration)

José Manuel Barroso (photo d'illustration)

Goldman Sachs se paye José Baroso, démontrant ainsi la nature de classe de l’Union Européenne (par ARIS)

La banque d’affaires Goldman Sachs a annoncé vendredi avoir recruté l’ex-président de la Commission européenne, José Manuel Barroso. Il sera conseiller et président non-exécutif de ses activités internationales et aidera la banque à guider ses clients dans "un environnement économique et de marché difficile et incertain", écrivent dans un communiqué les codirecteurs généraux de Goldman Sachs International, Michael Sherwood et Richard Gnodde.

José Manuel Barroso a présidé l’Exécutif européen de 2004 à 2014 après avoir été Premier ministre du Portugal de 2002 à 2004… et auparavant dirigeant d’un groupe maoïste le MRPP qui attaquait ( et continue) d’attaquer le PCP . Son embauche intervient en pleine vague d’incertitude, après le vote des Britanniques en faveur d’une sortie de leur pays de l’Union européenne, le 23 juin dernier.

Fanatiquement européiste, le journal Libération écrit avec consternation :"C’est, au pire moment, un symbole désastreux pour l’Union et une aubaine pour les europhobes, un président de Commission étant censé incarner, bien au-delà de son mandat, les valeurs européennes qui ne sont justement pas celles de la finance débridée qu’incarne Goldman Sachs : tous les anciens présidents de Commission, qui bénéficient d’une pension confortable censée les préserver de toute tentation, ont, jusque-là, su éviter un tel mélange des genres ".

Passé du col mao anti-communiste à l’OTAN anti-communiste.

Mais la morale et les convictions n’ont jamais étouffé cet ancien président des étudiants maoïstes (MRPP) – qui dénonçait le PCP et Alvaro Cuhnal comme social-fasciste (sic) –…./…. Atlantiste militant, il a organisé le « Sommet des Açores» de 2003, avec les États-Unis, l’Espagne et la Grande-Bretagne, au cours duquel la guerre fut déclarée à l’Irak. Il a ensuite joué un rôle trouble dans le transfert des prisonniers irakiens vers Guantanamo, laissant les avions de la CIA emprunter les aéroports et l’espace aérien portugais.

Pour finir,  posons trois questions à Libération :

Quel journal soutient sans faille l’OTAN et l’UE ? Libération.

Qui a toujours dénoncé Barosso et le système qui permet à ces gens-là naviguer sans cesse du public au privé et vice-versa ? Nous, les vrais communistes, et nous appelons cela de son vrai nom : non pas "le libéralisme", mais le capitalisme monopoliste d’État.

Est-il vrai, comme le dit Libé, qu’en quittant l’UE pour la haute banque d’affaires, Baroso a "trahi les valeurs européennes" ? Non, tout au contraire, il les révèle et les accomplit pleinement.

Mais soyons reconnaissants au cynisme No Borders de Goldman Sachs qui montre une fois de plus qui sont les maîtres de l’UE. Cette fusion des personnels de la banque la plus pourrie du monde avec l’ex-patron de la Commission Européenne devrait déciller les yeux les plus bouchés….n’est-ce pas Monsieur Laurent ? L’UE "sociale" chère au Parti de la Gauche Européenne, que préside Pierre Laurent (PCF) est en marche: parions que le salaire de Baroso se sera pas écorné par l’euro-austérité…

SOURCE:

 

Commenter cet article