Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Romesh CHANDRA

Romesh CHANDRA

Traductions de MlN pour « Solidarité internationale PCF – Vive le PCF » des messages du PC indien et du Conseil mondial de la Paix après le décès de Romesh Chandra à Bombay, le 4 juillet 2016, à l’âge de 97 ans.

« Le camarade Romesh Chandra n’est plus », communiqué de presse du Parti communiste de l’Inde, 4 juillet 2016

Le camarade Romesh Chandra, ancier président du Conseil mondial de la Paix, est mort à Bombay le 4 juillet dans l’après-midi. Le camarade Romesh Chandra avait rejoint la lutte pour l’indépendance comme dirigeant du mouvement étudiant. Plus tard, il adhéra au Parti communiste puis devint membre de l’exécutif national du PCI. Il fut aussi un temps rédacteur en chef de l’organe central du PCI « New Age ».

Le camarade Romesh Chandra fut toute sa vie un militant actif du mouvement pour la paix. Il rejoignit la direction du Conseil mondial de la Paix à Helsinki dont il fut président. Il joua un rôle très important dans la période de la guerre froide.

Le camarade Romesh Chandra était également titulaire du Prix Lénine pour la Paix. Il s’adressa de nombreuses fois à l’Assemblée générale des Nations-Unies en tant que dirigeant du Conseil mondial de la Paix. Aucun autre Indien ne l’a fait aussi souvent.

Le secrétariat central du PCI rend un hommage respectueux à l’un de ses plus grands dirigeants et adresse les condoléances du Parti à la famille du défunt.

Roy Kitty, pour le secrétariat

**********

Romesh Chandra n’est plus. Le Conseil mondial de la Paix est en deuil (déclaration)

Le Conseil mondial de la Paix a la tristesse d’annoncer le décès de notre vétéran et président d’honneur, Romesh Chandra, ce 4 juillet à Bombay. Romesh est décédé à l’âge de 97 ans après avoir servi pendant des décennies le mouvement pacifiste en Inde et dans le monde entier.

Romesh Chandra est né le 30 mars 1919 à Lyallpur. Il était diplômé des universités de Lahore et de Cambridge. De 1934 à 1941, il a été responsable de l’Union des étudiants de Lahore. Il a adhéré au Parti communiste de l’Inde en 1939, est devenu membre du Comité central du PCI en 1952, de son Conseil national et de son Comité exécutif central en 1958. De 1963 à 1967, il a été membre du secrétariat central du Conseil national du PCI. De 1963 à 1966, Chandra a été rédacteur en chef de l’organe central du PCI, « New Age ».

Il a exercé la fonction de secrétaire général du Conseil de la Paix de l’Inde de 1952 à 1963. En 1953, il rejoint le Conseil mondial de la Paix. En 1966, il devient secrétaire général du CMP et membre de son présidium. En 1977, il est élu président du CMP. En 2000, lors de l’assemblée générale du CMP à Athènes, Romesh Chandra a contribué de façon décisive à préserver le caractère anti-impérialiste du CMP et a été élu président d’honneur.

Il a servi la lutte des peuples et leurs justes causes. Il a agi pour la solidarité avec les peuples opprimés par des régimes dictatoriaux, la libération et l’autodétermination de dizaines de peuples dans le monde.

Romesh Chandra a été décoré en 1964 de la médaille de la paix Frédéric Joliot-Curie. Il a reçu le prix Lénine international pour la Paix entre les nations en 1968 et, en 1975, il a été décoré par l’URSS de l’Ordre de l’Amitié des peuples.

Romesh Chandra était un digne fils et une figure du mouvement ouvrier indien en même temps qu’un dirigeant du mouvement pacifiste mondial. Il a été un exemple de militant internationaliste qui n’a jamais fait de compromis avec son identité et ses valeurs révolutionnaires.

Pour tous ses compagnons dans le combat pour la paix et la justice sociale, ceux qui ont eu le privilège de le rencontrer et de travailler avec lui, dans cette lutte longue et difficile, mais si belle, pour un monde libéré de la domination impérialiste, il restera une figure éminente et un grand dirigeant du mouvement pacifiste mondial.

Le CMP a eu la chance de rencontrer Romesh à Bombay en 2014. Ce fut la dernière rencontre de Romesh avec sa deuxième famille.

Le CMP adresse ses condoléances à sa famille, à son parti et à l’Organisation indienne pour la Paix et la Solidarité.

Lal Salam, camarade Romesh,

Le secrétariat du Conseil Mondial de la Paix

Athènes, 4 juillet 2016

 

SOURCE:

Commenter cet article