Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Willie Clarke (source:thecourier.co.uk)

Willie Clarke (source:thecourier.co.uk)

Willie Clarke est un survivant de la politique, pendant plus de 40 ans il a été élu conseiller de The Lochs (Ballingry and Lochore) pour le Fife Council (Ecosse), sans jamais renoncer à son étiquette communiste. A aujourd'hui 80 ans, il a annoncé sa volonté de démissionner , refermant ainsi une page de l'histoire ouvrière et communiste de l'Ecosse - article et traduction Nicolas Maury

Willie Clarke, ancien mineur de 80 ans a décider de mettre fin à sa carrière politique. Pour raison de santé, ce militant communiste écossais n'a cesser d'incarner des idéaux politiques dans un pays peu ouvert aux idées de Marx et Engels. La retraite de Willie Clarke marque la fin d'une époque pour le communisme au Royaume-Uni et, en particulier, dans ce coin de l'Ecosse. 

La région de Ballingry représente une curiosité dans la politique britannique. En 1945 lors des élections générales, le Parti Communiste de Grande-Bretagne (CPGB) a remporté deux sièges, dont celui de la circonscription qui inclus Ballingry. Lors des élections locales l'année suivante, les communistes passaient de 81 à 215 sièges d'élus locaux. 

Malgré les aléas politiques du monde, et de l'Union soviétique, les communistes conservaient une présence dans les zones industrielles du Pays de Galles du Sud, de l'East London, et dans le bassin minier de l'Ecosse. Et en 1972, Willie Clarke est l'un 12 élus communistes du Lochgelly and Cowdenbeath council (aujourd'hui Fife Council). Cette même année Willie Sharp est élu Provost (Maire) de Cowdenbeath, il sera le seul maire communiste du Royaume Uni. Ballingry héritera du nom de "petite Moscou".

Willie CLARKE, le dernier ÉLU COMMUNISTE de GRANDE-BRETAGNE

Willie Clarke entre à la mine de West Fife coal à l'age de 14 ans, il est payé 40 pences (1 livre = 100 pences) par wagonnets de charbon vidé. C'est à cette époque qu'il rejoindra les rangs du Parti communiste. 

Je suis encore communiste. Mes convictions n'ont pas changé 

Alors que le Parti communiste commence sa disparition dans les villages du comté de Fife avec les fermetures des mines de charbon et la découverte d'immenses gisements de pétrole et de gaz dans la mer du Nord - Dans les années 1970, la plupart des emplois miniers du bassin avaient disparu et aujourd'hui, la région connait un des plus fort taux de chômage de l'Ecosse - Willie Clarke continue de se battre "Je suis encore communiste. Mes convictions ont pas changé". 

Il conservera ses convictions même après la chute du mur de Berlin en 1989. L'influence des communistes est toujours marquée au sein de la Scottish Trades Union Congress. 

Après la liquidation du Parti Communiste de Grande Bretagne en novembre 1991, Willie Clarke sera réélu continuellement sous les couleurs du Communist Party of Scotland (Pàrtaidh Co-Mhaoineach na h-Alba - en écossais). Sous les couleurs du CPS, Willie Clarke milite pour l'indépendance écossaise "un jour, elle aura lieu. Je ne serai plus de ce monde pour la voir, mais ça va se passer." Il assiste à la lente agonie du Labour écossais et à la montée du Scottish National Party (SNP).

 
Fife county

Fife county

Communiste et indépendantiste écossais 

Clarke n'a pas perdu l'espoir d'une révolution communiste, mais son principal objectif politique plus réalisable est l'indépendance écossaise. Dans les mois qui ont précédé le référendum de Septembre 2015, il a travaillé d'arrache-pied pour tenir des réunions et des débats "l'indépendance viendra, si elle vient maintenant ou dans 20 ans, elle sera comme la marée, vous ne pouvez pas la retenir, elle va se passer. Les gens devront regarder ce qui se passe pour créer une société plus juste débarrassée du système capitaliste". 

Le succès de Willie Clarke au cours des quatre dernières décennies se doit moins à ses convictions politiques communistes mais à son engagement envers la population de Ballingry. "Il a aidé tout le monde indépendamment des appartenances politiques", déclare Michael Payne du centre communautaire de Ballingry. Ce centre est, en partie, un témoignage de l'efficacité politique de Clarke. Il a obtenu des financements supplémentaires pour l'installation state-of-the-art en remplacement d'une série d'installations, souvent délabrées dans les villages de Fife. "Il va manquer à la communauté. C'était l'une des personnes que vous pouviez voir à tout moment. Il était disponible 24/7" déclare Payne. 

Lors de la dernière élection dans la circonscription de The Lochs, Willie Clarke a été réélu (dès le premier tour) avec 27,51% des voix du vote préférentiel. Malgré sa démission, Willie Clarke sera toujours là "je suis à la retraite du Conseil, mais je ne suis pas sa retraite de la politique locale. Je serai encore impliqué dans la vie communautaire. Un militant syndical ne se retire jamais." 

 

SOURCE:

 

Commenter cet article