Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

LETTRE DE PRAGUE : 9ème Congrès du Parti Communiste de Bohème et Moravie

Le neuvième Congrès du Parti Communiste de Bohème et Moravie s´est tenu à Prague les 14 et 15 mai 2016, 26 ans après le renversement du régime dit socialiste en novembre 1989. La situation économique, sociale et politique dans le pays est devenue très compliquée. Dans un pays d'à peu près 10,6 millions d'habitants il y a approximativement un demi million d'étrangers – surtout Slovaques et Ukrainiens – qui se sont intégrés ou s´intègrent dans les usages de la population originale en respectant les normes légales du pays.

La société est devenue très différenciée. On y compte environ 20 mille richards qui possèdent chacun au moins un million de dollars US. Dans ce groupe se trouvent des milliardaires, parmi eux ceux qui ont privatisé (plutôt volé) la richesse économique construite surtout par l´État avant 1989. De l´autre côté il y a dans le pays 1,02 million habitants qui vivent sous le niveau de pauvreté. Dans ce groupe tombent tous les solitaires dont le revenu mensuel représente moins de 10220 couronnes (moins de 380 euros), pour la famille avec deux petits enfants cela fait 21461 couronnes (moins de 800 euros). Il arrive que quelques parents ne peuvent pas payer les repas de midi à l´école pour leurs enfants. Le salaire mensuel moyen en 2015 ne faisait que 26467 couronnes, soit 980 euros environ; mais deux tiers des salariés touchaient mensuellement moins que ce salaire moyen.

Le gouvernement dirigé par le président du Parti tchèque social démocratique composé avec les représentants du mouvement ANO (l´Alliance des citoyens mécontents) et le Parti chrétien-démocratique est parfois caractérisé comme gouvernement centriste, mais il se déplace peu à peu vers la droite. Ce gouvernement protège totalement le système capitaliste dans le pays; dans la politique extérieure il fait parti de la politique de l´OTAN, des États unis – y compris les sanctions contre la Russie et il se soumet avec parfois quelques réticences à la politique de l´UE.

En politique intérieure, il applique quelques mesures positives. il a par exemple supprimé quelques mesures prises par les gouvernements précédents dirigés par le Parti démocratique civique (ODS). Il a abrogé p. ex. la majorité de paiements exigés des patients pour chaque visite chez le médecin, pour chaque prescription médicale dans les pharmacies, pour le séjour dans l´hôpital etc.. C´était surtout le PCBM qui a été contre l´introduction de ces taxes dans la santé, qui ont appauvri surtout les gens âgés. Le gouvernement a haussé le salaire minimum.

Mais ce gouvernement qui réduit l´endettement de l´Etat, refuse l´imposition des revenus progressivement d´après leur grandeur. Il refuse d'abroger la loi concernant les soi- disant restitutions d´Eglise même si c´était la revendication essentielle du parti social démocratique avant les élections législatives en 2013, ce que la majorité de la population a soutenu. Les soi-disant restitutions terminées, l´Église catholique en République tchèque deviendra le plus grand propriétaire d'un pays où la majorité de la population est athée, ce qui n´avait pas lieu même entre les deux guerres mondiales.

Dans la Chambre des députés (200 députés) le PCBM représente - avec ses 33 députés un vice-président et 3 présidents des comités – le plus fort parti oppositionnel. Le président du PCBM le camarade Filip dans le rapport présenté au congrès a tout d´abord mentionné qu´il y a justement 70 années, le Parti communiste de Tchécoslovaquie a au mois de mai 1946 pour la première fois gagné les élections législatives. Peu après il a constaté que dans les dernières élections régionales en 2013 le PCBM a gagné les élections dans deux régions (le pays est divisé en 13 régions et la capitale); actuellement le PCBM est représenté dans les organes régionaux par un préfet; dans 9 régions le PCBM est entré dans les coalitions dirigeantes avec les sociaux démocrates où les communistes sont représentés par les vice-préfets et/ou par plusieurs membres dans les conseils dirigeants. L´orateur ayant expliqué le rôle agressif du capital mondialisé, surtout le rôle de l´OTAN, des États Unis dans les conflits un peu partout dans le monde (Syrie, Libye, Irak, Ukraine) ainsi que la situation politique dans le pays, et a posé une question: Est-il possible que le PCBM puisse gagner les élections législatives? A cette question il a donné une réponse affirmative.

Le congrès a réélu le président du CC Vojtech Filip, le premier vice-président du CC Petr Šimenek, le vice-président jieí Dolejš vice-président du Comité central du PCBM et Josef Skála, historien, publiciste, idéologue, experimenté dans les relations internationales, candidat au congrès à la présidence, respectivement vice-présidence du parti est élu vice-président du CC du PCBM.

Le congrès s´est déroulé en présence des délégués régulièrement élus, plusieurs hôtes du pays, tels que le président du Parti du socialisme démocratique, du président de l´organisation syndicale la plus nombreuse, du président du conseil des retraités, du président de l´Association des locataires, du président de la société pour le dialogue européen etc. Le congrès a été suivi par les délégations fraternelles du 16 pays de l´Europe, de l´Asie et de l´Amérique latine.

Le congrès a approuvé un document qui s´appelle Neuf priorités du neuvième congrès du PCBM. Dans l´introduction à ce document on peut lire: „Nous pouvons réaliser nos buts seulement grâce au soutien de la majorité des citoyens, en collaboration avec eux. C´est pourquoi nous invitons à une discussion ouverte concernant nos intentions et les besoins de la société.“

Et voici le texte intégral des priorités:

=>„Nous allons énergiquement imposer les revendications légitimes des citoyens. En effet une solution conséquente des problèmes principaux de la société facilitera seulement le système de justice plus sociale; nous comptons imposer un tel système.
=>Nous respectons différentes formes de propriété, mais nous prévoyons le futur avec la propriété sociale des moyens de production. Nous soutenons le développement des entreprises coopératives et !!br0ken!!
=>Nous exigeons plus de démocratie, une connexion durable de la démocratie directe et représentative, nous exigeons de rendre impossible l´entrelacement du pouvoir économique, politique et médiatique, la restriction de la bureaucratie et le fonctionnement effectif de l´administration publique.
=>Nous défendons le droit à l´habitation accessible et digne, aux soins de qualité dans la santé, à la prévoyance sociale, à l´instruction en tant que droits inaliénables de l´homme. Nous nous efforçons de réaliser ces droits. Nous exigeons l´élimination conséquente de la pauvreté, de l´exclusion sociale.
=>L´enseignement public doit être financé en priorité par les finances publiques, nous faisons valoir la solution complexe du soutien de la culture vive et de la protection de l´héritage culturel et le soutien de l´éducation physique de masse et du sport.
=>Nous considérons le droit au travail et à la rémunération juste en tant que garantie de la vie digne de tous ceux qui se nourrissent de leur propre travail. Nous exigeons des salaires justes et des pensions dignes, nous exigeons l´imposition progressive des profits surtout des corporations supranationales et des oligarques.
=>Nous voulons parvenir à une vie convenable du point de vue économique, écologique et social, nous voulons stopper la dévastation du paysage et des fonds de la terre, l´introduction de mesures conséquentes contre la pollution de l´environnement et la garantie du droit à l´eau.une
=>Nous voulons une politique de paix. Nous voulons une Europe sociale, économiquement puissante et écologique, unifiée sur la base de l ´égalité de tous les États et nations avec leurs propre politique de sécurité. Nous voulons détacher la République tchèque du pacte de l´OTAN. L´armée de la République tchèque doit servir surtout à la défense de nos citoyens.
=>Nous exigeons la restriction conséquente de la migration économique. La crise de réfugiés c´est la conséquence de l´ingérence fonctionnelle dans le développement des pays en voie de développement et il faut que la facture soit payée par les coupables – agresseurs. Nous faisons valoir la tolérance zéro non seulement envers le terrorisme. mais également envers les manifestations du néofascisme et du nationalisme.“

Ota Lev

Le 4 août 2016

SOURCE:

Commenter cet article