Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

L’ARAC : 100 ans de COMBAT POUR LA PAIX ! 24 septembre 2016 assurons le succès des Marches pour la Paix
 

L’ARAC participera le 24 septembre prochain aux Marches de la Paix pour honorer la Journée Internationale de la Paix, à l’Appel de l’ONU.

Elle répondra aussi bien, présente, comme depuis 100 ans, et toujours dans l’honneur à l’immense besoin de fraternité et d’égalité qui « exige des solutions durables et des perspectives d’avenir pour l’humanité et la planète. »

Elle apportera sa contribution spécifique et inlassable dans le débat démocratique indispensable, qui pour l’instant est tragiquement inexistant – dans l’opinion française, sur l’analyse des causes et des processus nationaux et internationaux ayant conduit à la situation actuelle et à l’attraction des milliers de jeunes français et européens dans la spirale mortifère et sans fin des guerres au Moyen-Orient.

Elle continuera à dénoncer la politique de la France en Afghanistan, en Libye, en Syrie, prétendant combattre le terrorisme n’ont fait que le renforcer ou le répandre. La situation humaine et militaire est tragique, inquiétante en Afghanistan où les Talibans reprennent puissance. Là où il n’y avait pas de mots assez forts pour encourager le soutien aux combattants de l’opposition syrienne et leur fourniture en armes, on doit désormais lutter contre le Djihad en Syrie de jeunes de nos banlieues. Un arsenal considérable est passé aux mains de groupes terroristes et mafieux en tous genres… justifiant de nouvelles interventions militaires. Rendons ici hommage au courage de nos soldats, engagés sur des théâtres d’opérations difficiles, et en rien responsable des politiques.

L’ARAC continuera à s’opposer à la politique de la France en Ukraine, guère plus éclairée. Elle alerte sur la gravité d’une situation de guerre froidement alimentée aux portes de l’Europe, en soutien à la politique des Etats-Unis qui installent de nouvelles bases de l’OTAN aux frontières de la Russie et réactive, entre autre, un réarmement de l’Allemagne.

L’ARAC appelle, dans sa participation à la Marche pour la Paix du 24 septembre, à la dénonciation par la France de son appartenance au traité de l’Atlantique du Nord et au retrait du commandement intégré. La France en redevenant libre, devra exiger la dissolution de l’OTAN… qui n’a plus de raison d’être.

Face aux récents fanatismes terroristes, le peuple de France confirme sa volonté de garder l’esprit de défense de la nation.

L’ARAC agira inlassablement pour que les citoyennes et citoyens dans un même élan de force citoyenne, reprennent les manettes sur les questions internationales et militaires, pour mieux maintenir ce qui se fait en leur nom… Et réduire l’intolérance et l’horreur, à leurs sources.

L’ARAC œuvrera à redonner toute sa place, tout son rôle à l’ONU, dans la résolution des conflits.

L’ARAC s’inspirera de la démarche qui a animé Jean Jaurès tout au long de sa vie.

 

Villejuif, le 30 août 2016

 

SOURCE:

Commenter cet article