Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

La CGT Loire-Atlantique dénonce les violences policières du 15 septembre !
La CGT Loire-Atlantique dénonce les violences policières du 15 septembre !

L’Union Départementale CGT Loire-Atlantique tient à dénoncer les nouvelles provocations des forces de l’ordre qui ont terni la manifestation de ce jeudi 15 septembre 2016 contre la loi travail.

En réponse à quelques jets de projectiles de peinture contre la façade la préfecture, les CRS et la BAC ont répondu de façon disproportionnée par de jets massifs et sans faire de distinction aucune parmi les manifestants, de gaz lacrymogène, et de grenades de désencerclement.

Le cortège CGT s’est retrouvé au cœur d’un nuage de gaz particulièrement épais qui a causé des malaises (notamment une manifestante retraitée). Le camion estrade CGT, bien connu des journalistes, a subi des attaques directes, avec impacts ; un membre de la direction départementale de la CGT a été atteint par un projectile des forces de l’ordre.

Nous avons également des témoignages concordants sur le manque de retenue verbale des personnels de la BAC qui, faisant fi de leur devoir de réserve obligatoire pour tout fonctionnaire, ont invectivé et provoqué des manifestants : cette pratique n’est pas digne de représentants du maintien de l’ordre ! Ces comportements ne tendent pas à rétablir des relations apaisées entre les jeunes (ou les plus radicaux) et les forces de l’ordre.

En outre, cette stratégie policière n’est pas adéquate et vise à instiller un climat de peur qui, in fine, peut conduire à remettre en cause la possibilité du droit fondamental de manifester.

Ces incidents sont intervenus alors que tous les observateurs présents ont même pu constater une évolution notable des conduites des manifestants dits « autonomes » qui, à notre connaissance, n’ont pas brisé de mobilier urbain ni de vitrines sur le parcours de la manifestation : la CGT demande donc que des observateurs indépendants puissent rendre compte au public de la réalité des évènements lors des prochaines manifestations à Nantes.

 

SOURCE:

Commenter cet article

666respectréciproque5 23/09/2018 17:53

Yann Moix soulève le problème des incivilités et des violences policières dont peuvent être victimes des personnes parfaitement respectables et auxquelles RIEN ne peut être reproché.C'est de cela qu'il est question:cela n'est pas acceptable.Cette situation dont de nombreux citoyens et citoyennes ont fait la malheureuse expérience était très marginale il y a quelques décennies.Les rapports entre citoyens et gardiens de la paix était souvent correcte et basée sur un respect réciproque.Pourquoi s’est-elle à ce point détériorée ?Pourquoi le citoyen lambda a-t-il + peur des gardiens de la paix que des voyous ?Pourquoi cette situation connue de millions de citoyens français n’est-elle pas traitée par des politiciens fatigués et fort peu utiles à leur pays ?Pourquoi cette situation n’est-elle pas présentée pour ce qu’elle est :un tabou et un scandale ??