Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

Enfin, un premier coup porté au TAFTA !

Le traité transatlantique cède sous les évidences et la pression populaire

En ces temps parfois désolants, les bonnes nouvelles sont toujours bonnes à prendre. La prise de position concomitante en Allemagne, puis en France, contre le TAFTA, le traité transatlantique, peuvent représenter un heureux dénouement à cet accord défendant les intérêts des multinationales au mépris de la démocratiemême s’il conviendra d’être extrêmement méfiant dans les mois à venir.

Un moment protectionniste européen ?

Comme beaucoup d’autres, j’apporte ma petite contribution à la lutte contre ce funeste traité, et il semble que les efforts citoyens réunis finissent par faire réfléchir nos dirigeants. Le Figaro rapporte les réactions assez unanimes de ses lecteurs, qui ont su décrypter la propagande des partisans du laisser-passer, qui nous vendent des normes communes pouvant s’imposer mondialement, alors qu’il s’agit d’abandonner le contrôle de ce que nous consommons et permettre aux multinationales étasuniennes de nous vendre, le plus souvent sans information, des produits qui ne suivent pas nos normes… Le vice-chancellier Allemand juge le traité déséquilibré en faveur de l’oncle Sam, quand notre secrétaire d’état au commerce a appelé à un arrêt des négociations dans le contexte actuel.

Il faut dire que les fables ultralibérales résistent mal à l’épreuve des faitsLes pays asiatiques, les modèles du développement, se sont développées en restant très protectionniste sur leur marché, comme même The Economist l’admet. La bible des élites globalisées a récemment rapporté les « dégâts collatéraux » du libre-échange, 44% des emplois indutriels perdus aux Etats-Unis depuis 1990 s’expliquant par les importations venues de Chine ou la pression mise sur les salaires. Il faut dire que les révélations du printemps dernier concernant les négociations du TAFTA ont provoqué une recrudescence de l’opposition au traité de libre-échange transatlantique, notamment en Europe. Même The Economist note qu’il faudrait démontrer que ses traités profitent à tous, et pas à quelques uns seulement.

Il y a quelques mois, Paul Krugman avait vu un « moment protectionniste » dans l’évolution du débat public aux Etats-Unis, avec les discours de Bernie Sanders et Donald Trump et l’inflexion d’Hillary Clinton. Cette semaine pourrait-elle être l’équivalent pour nos pays d’Europe continentale ? En outre, le Brexit a également affaibli le camp libre-échangiste dans l’UE. Malgré tout, il convient d’être extrêmement prudent car les prises de position récentes de la France et de l’Allemagne pourraient être oubliées dans quelques mois, étant donné la longueur des négociations. Et la commission européenne, par la voix de la commissaire au commerce a fait savoir officiellement que les négociations sur le traité « ont été difficiles, bien sûr, nous le savions depuis le début, mais elles n’ont pas échoué ».

Bref, si ces déclarations représentent des victoires intéressantes, en revanche, nous n’avons pas gagné la guerre contre le TAFTA et il convient de rester mobiliser pour éviter le plus possible que nous ne finissions par devoir subir un accord dans quelques mois, après les échéances électorales…

 

BLOG GAULLISTE LIBRE 

Blog collectif fondé par Laurent Herblay

repris par le blog "CA N'EMPECHE PAS NICOLAS" 

Commenter cet article