Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

RETRAITÉS : les raisons de la COLÈRE

Le gouvernement semble avoir décidé qu’il n’y aurait pas d’augmentation des pensions au 1er octobre, prétextant de faible taux d’inflation. Il oublie de préciser que les pensions ont pris un retard certain depuis plusieurs années. C’est la principale raison de l’Appel des 9 organisations de retraités à manifester le 29 septembre 2106.
Depuis 2013 l’indice des prix INSEE, hors tabacs est passé de 124,48 en février 2013 à 126,27 fin septembre 2015. En toute logique la revalorisation des pensions aurait dû être de 1,4 % au 1er octobre 2015. Or chacun s’en souvient et a pu le constater avec colère, elle n’a été que de 0,1 % ! C’est-à-dire en violation des textes en vigueur.
Depuis 2013 le gouvernement n’a cessé de modifier le dispositif de revalorisation des pensions. Cela commencé par le report du 1er avril au 1er octobre la date de revalorisation annuelle. Mais en reportant aussi la revalorisation que lui-même avait prévue au 1er octobre 2014 au…1er octobre 2015.
Selon le Code la Sécurité Sociale (article L 161-23-1), l’augmentation devait être de 0,9 % au 1er octobre 2015 et non pas 0,1 %. Mais il n’a pas hésité à violer ses propres textes : il « appliqué » au 1er octobre 2015 la loi de finances du 29 décembre 2015, qui modifiait le mode calcul, alors que cette loi ne devait s’appliquer qu’au 1er janvier 2016 !
Selon les nouvelles règles de calcul introduites par la loi de décembre 2015, qui prend en considération le taux d’inflation, la revalorisation devrait être, à tout le moins, maintenue au 1er octobre 2016, même si l’inflation constatée est négative. Mais il n’en reste pas moins que la revalorisation en octobre 2015 aurait dû être de 0,9 % et non de 0,1 %.

Les pensions en retard de 0,9 % sur les prix depuis 2013
En application du Code la Sécurité Sociale, si l’on prend en compte la période du 1er avril 2013 au 1er octobre 2016, la revalorisation des pensions devrait être de 1,1 %. Si l’on retire les 0,1 % « généreusement » accordée au 1er octobre 2016, le gouvernement doit fixer la revalorisation à 1 % au 1er octobre 2016.
Le Medef a obtenu tout ce qu’il réclamait en promettant la création d’emplois qu’il a été incapable d’honorer. Le gouvernement n’en a pas moins maintenu les cadeaux promis au patronat, alors que les suppressions d’emplois se poursuivent de plus belle. Alstom étant le dernier exemple scandaleux en date.

Le gouvernement osera-t-il priver les retraité-e-s de la revalorisation légitime de leurs pensions ? Les retraité-e-s doivent se faire entendre le 29 septembre et répondre nombreux à l’Appel de la quasi-totalité des organisations de retraité-e-s.

 

Plus d'infos : http://www.ucr.cgt.fr/

 

Commenter cet article

jean-marie Défossé 26/09/2016 06:31

Pour information , ma retraite est de 403€20/mensuel !
Ai-je moins travaillé que les autres ? A compter les heures que j'avalais au quotidien , il faudrait que l'ensemble des travailleurs fasse chacun des journées de 16h à 18h pour rivaliser .
Inutile pour moi pour émerger de cette situation merdeuse , d'attendre le moindre espoir venant des travailleurs et encore moins de l'ensemble d'une population française anesthésiée , plus soucieuse de préserver son petit pré carré ... jusqu'au moment où celle-ci sera elle-même directement concernée par la suppression pure et simple de ce qu'elle aura voulu préserver par tous les moyens et en particuliers en fermant les yeux , en se bouchant les oreilles et en aboyant très fort afin de simuler des protestations .
Tout est volatil et éphémère dans ce monde , même la réputation du "Pays des Droits de l'Homme" et de la "Révolution"!
Pour preuve , depuis le 10 ème siècle , le servage et la dépendance de la population française à l'égard des anciens Maîtres qu'étaient les Seigneurs et la religion catholique ... est toujours d'actualité au 21 ème siècle malgré de simples APPARENCES de liberté .
Quel est à ce jour le politicien EN VOGUE qui peut se vanter de s'être affranchi ouvertement de ces ancien Maîtres sans être passé officiellement ou officieusement par la case du Vatican ou par une de ses ramifications ? AUCUN ! Quel est ENCORE à ce jour le politicien EN VOGUE capable de dénoncer ouvertement l'INFESTATION et l'INGERENCE anti-démocratique de la vieille aristocratie européenne dans TOUS les rouages stratégiques et prépondérants de la scène politique française et européenne ? La réponse est la même que la précédente : AUCUN !
Bien au contraire , on les adule , on les choie à qui mieux mieux , espérant bénéficier par cette relation "prestigieuse" , d'un petit passe-droit , d'un "aura" sur ses congénères qui nous donnera l'impression d'avoir gravi un échelon plus haut que le voisin , plus haut que son concurrent politique .
Peut-on trouver politique plus détestable et plus nauséabonde que celle-ci où seuls ont le Droit de cité les partis politiques de droite ou d'extrême-droite , fervents défenseurs de la religion catholique ... et éventuellement tous les partis politiques corrompus mais se revendiquant soit du centre , soit sans étiquette , soit écologiste , soit de gôche et socialiste ou soit "communiste" à la Pierre Laurent ?