Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Publié par El Diablo

Législatives 2017 : Le « Parti de la Démondialisation » présent PARTOUT en NORMANDIE

Le 17 novembre 2016.
 

La nouvelle région de Normandie compte 5 départements (Seine-Maritime, Eure, Orne, Manche, Calvados) et 28 circonscriptions. Il y aura ainsi 28 candidats de la démondialisation pour donner un vigoureux coup de balai à la caste politique locale, de droite comme de gauche, qui squatte le pouvoir depuis des décennies.
 
Les démondialisateurs, enfin, sauront pour qui voter !
 
« Nous sommes des gens de tous les jours, pas des carriéristes, pas des professionnels de la politique. Nous sommes des citoyens de tous âges, de 20 à 77 ans, étudiants, ouvriers, employés, techniciens, artisans, autoentrepreneurs, enseignants, infirmières, médecins, paysans, chômeurs, retraités. Nous nous engageons dans la bataille politique et électorale pour la reconquête de la souveraineté nationale, la justice sociale et la coopération internationale. »
 

Tel est le message lancé par les candidats du Parti de la démondialisation (Pardem) aux législatives en Normandie, aux côtés de Jacques Nikonoff, candidat à la Présidence de la République. L’annonce a été faite lors de la conférence de presse du 10 novembre 2016, veille de l'ouverture de l'Université d'automne Pardem qui se tenait à Asnelles-sur-Mer (Calvados) pendant 3 jours.
 
« Parce que la mondialisation néolibérale a démontré qu'elle appauvrit les peuples, qu'elle piétine la démocratie, qu'elle détruit les solidarités, ruine les systèmes sociaux, organise la dette publique et le dépérissement des communes et des services publics, inflige les délocalisations et la désindustrialisation, condamne au chômage et à la précarité les jeunes comme les plus âgés, à la pauvreté les retraités, les ruraux comme les urbains, nous avons besoin, vite, d'une issue de secours. Il faut très vite retrouver notre souveraineté. »
 
Alors, oui, le Pardem a construit un programme de démondialisation qui s'attaque aux causes de la dégradation continue des conditions de vie de la majorité du peuple. Un programme pour sortir du système du libre-échange, de l'Union européenne, de l'euro, de l'Otan notamment. Un programme qui dit pourquoi, quand et comment. Un programme qui s'inspire de celui du Conseil national de la Résistance tout en l'actualisant pour répondre aux nouveaux enjeux du siècle, et notamment la préservation de l'environnement. Un programme pour le plein-emploi, la revitalisation de la Sécurité sociale, du système éducatif, de la protection de l'enfance, la réindustrialisation, la transition énergétique, le développement des services publics. Pour une agriculture débarrassée de la spéculation. Pour annuler l'euro-régionalisation. Pour démanteler les marchés financiers. Pour la nationalisation des banques et des compagnies d'assurance, de grands moyens de production, de l'énergie, de l'eau. Pour une nouvelle République, vivante et populaire.
 
« Nous ne sommes pas seuls. Nous ne sommes pas isolés. Des dizaines de millions de Français n'en peuvent plus. Ne veulent plus de l'alternance politique entre gauche et droite, colocataires de l'Élysée, de Matignon et du Parlement qui se repassent entre amis les clés du pouvoir pour toujours mieux servir les intérêts des mêmes : les puissants, les riches, les grands actionnaires, les spéculateurs, la finance, les multinationales. ».
 
« Nous ne nous voulons plus nous soumettre. Nous ne nous contentons pas de dénoncer, de protester, de nous indigner : nous voulons donner du souffle politique à la voix de ceux qui ne se résignent ni au bipartisme PS-LR, ni à la fausse alternative du Front national, du Front de gauche ou de Macron. »
 

Ainsi parlent les candidats du Pardem des 5 départements de Normandie. Ainsi s'exprimeront très bientôt les candidats du Pardem d'autres départements de France...
 
LISTE DES CANDIDATS ET SUPPLÉANTS DU CALVADOS
 

  1. Caen 1 : LEMONNIER Michel, 56 ans, psychologue du travail. 
    Suppléante : DUBREUIL Lucie, 27 ans, conseillère clientèle.

     
  2. Caen 2 : VÉTILLARD Thibault, 30 ans, conseiller clientèle. 
    Suppléante : HUREL-BOUILLOT Christine, 57 ans, conseillère contentieux.

     
  3. Bretteville-sur-Laize : LECOQ Angelo, 33 ans, exploitant électricien. 
    Suppléante : PERREE Nicole, 60 ans, secrétaire retraitée.

     
  4. Blangy-le-Château : RIVIÈRE Véronique, 57 ans, responsable d'équipe. 
    Suppléant : GAINVILLE Xavier, 22 ans, plombier.

     
  5. Bayeux : ROUILLÉ Yves, 65 ans, paysan
    Suppléante : YONNET Jodie, 25 ans, infirmière.

     
  6. Aunay-sur-Odon : YONNET Yvan, 54 ans, technicien réseau. 
    Suppléante : en cours de désignation.

 
Pour accéder au programme du Pardem :
http://www.pardem.org/programme/intitule-des-10-parties-du-programme
 

Il nous semble utile de préciser que le blog d’El Diablo, porteur de valeurs progressistes et patriotiques, est totalement indépendant de toute organisation politique ou syndicale. Ainsi, dans le cadre des débats autour des prochaines échéances électorales, et notamment de la candidature de Jean-Luc Mélenchon, il donne à lire divers points de vue sans prendre position pour telle ou telle option.

Commenter cet article