Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, or tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

USA : Wall Street et le Pentagone - et leurs chiens de garde en France - en deuil : Donald Trump élu Président des Etats-Unis [par Jean Lévy -Comité Valmy]

La profonde colère des dizaines de millions de salariés, sacrifiés au bénéfice des transnationales, s'est traduit cette nuit par l'élection du candidat républicain. 

Quel chemin parcouru par les foules qui, il y a encore peu d'années, désignaient la finance comme la responsable de la misère populaire et qui scandaient « Occupy Wall Street » et se voyaient - eux les 99% - victimes des 1% les plus riches. 

Car hors de la campagne de Donald Trump, dont le programme économique et social a été volontairement occulté en France au profit des propos sexistes du candidat républicain - mis - en avant pour déconsidérer celui-ci, c'est la révolte populaire des exclus qui est sorti des urnes cette nuit.

De quoi paniquer en France tous ceux qui considèrent le président des Etats-Unis comme leur 'boss', devant qui ils sont habitués à se mettre au garde à vous...Quant à notre propre président, qui fait partie de ces gens-là, comment va-t-il faire passer son « haut-le-cœur » à l'idée de l'élection de Trump à la tête des Etats-Unis ?

Ce changement historique peut avoir des conséquences au niveau des relations internationales : une période de coexistence pacifique va-t-elle succéder à la nouvelle guerre froide que nous connaissons aujourd’hui entre l'impérialisme américain, avec ses légions étrangères occidentales, et le reste du monde, jusqu'ici considéré que sa chasse gardée ?

L'élection du candidat républicain va-t-elle réduire la tension entretenue par Washington à l'égard de Moscou et de Pékin ? Et remettre en cause les provocations de l'OTAN vis-à-vis de la Russie ? La défaite de la candidate démocrate, qui incarnait la politique militaire agressive prônée par le Pentagone, va-t-elle permettre à faire reculer le danger immense d'un nouveau conflit mondial ? Et si les docteurs Folamour, qui fourmillent dans les états-majors US et à la CIA, vont-ils être mis à la raison ? Trump, s'il lui prenait l'envie d'appliquer son programme, aurait tout intérêt à se méfier : il existe un mode opératoire expéditif aux Etats-Unis pour se débarrasser des présidents gênants.

En attendant savourons les effets de l'événement en France : l'écoute des médias et des réactions politiques nous rappelle le lendemain du Brexit. Nos « élites » tombent de haut : elles finissaient par croire à leurs mensonges.

Et la réalité leur tombe sur la tête, brutalement.

Écoutons la réaction de l'ambassadeur de France à Washington, à l'élection de Donald Trump alors que les résultats ne sont pas encore définitifs, le diplomate considère sur Twitter qu’« un monde s'effondre ». « Après le Brexit et cette élection, tout est désormais possible », partage-t-il. Pour lui, il s'agit de « la fin d'une époque, celle du néolibéralisme ».

N'est-ce pas un aveu d'une défaite historique ?

Et si demain, en France, le peuple suivait l'exemple américain ?

J.L.

Comité Valmy

SOURCE:

Commenter cet article