Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

L'UKRAINE du Maïdan sous influence NÉO-NAZIE

UKRAINE : Par la violence et l’intimidation, les néo-nazis et d’autres groupes d’extrême-droite influencent la politique intérieure et extérieure du pays [par Lev Golinkin]

Le 5 décembre 2016

Cet article du journal « The Nation » dit ce que nous n’avons cessé de répéter depuis plusieurs années et qui s’est heurté à l’omerta des médias occidentaux : le régime installé à Kiev par les Etats Unis et des pays européens comme la France, l’Allemagne et la Pologne qui ont directement contribué au coup d’Etat du Maïdan est totalement corrompu. Comme l’analyse un précédent article traduit du russe, les oligarques mettent en faillite un pays pour en extraire des profits, c’est un gouffre pour l’UE et les Etats-Unis, mais comme en témoigne l’article ci-dessous cette corruption s’accompagne de la montée d’une extrême-droite qui se nourrit de la guerre, de la peur et utilise la haine de la corruption pour faire régner la violence et la peur, et sert de protection à ceux qui pillent le pays en faisant taire toute contestation et à détourner le mécontentement vers la haine du russe, la suprématie blanche. Si la presse américaine comme le New York Times commence à s’émouvoir de la situation, la presse française la plus lâche du monde se tait et continue à entretenir la fiction d’une Ukraine démocratique contre la méchante Russie [note et traduction de Danielle Bleitrach pour Histoire et société]

******

Les membres du Bataillon Azov, de la Garde nationale ukrainienne et le groupe radical d’extrême-droite Pravy Sector lors d’un un rassemblement à Kiev le 14 octobre 2016. (Reuters / Gleb Garanich)

Ce devrait être une priorité pour la nouvelle administration Donald Trump de réexaminer le rôle de l’Amérique dans la crise en Ukraine. Au cours de la dernière année, Washington a mis l’accent uniquement sur l’échec de Kiev dans la lutte contre la corruption endémique, tout en ignorant un autre obstacle fondamental à la démocratie de l’Ukraine : les forces d’extrême-droite dans le pays.

En Ukraine aujourd’hui, le pouvoir est partagé entre Kiev et les bataillons ultranationalistes lourdement armés, qui ont une longue histoire dans laquelle se multiplient non seulement les affrontements avec Kiev, mais aussi les défis à la volonté de l’UE et Washington (…)

 

LIEN VERS LA SUITE DE L’ARTICLE CI-DESSOUS :

 

Commenter cet article