Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

Salim Nahouda, secrétaire général de la CGT Mayotte (source: lejournaldemayotte.com)

Salim Nahouda, secrétaire général de la CGT Mayotte (source: lejournaldemayotte.com)

Communiqué de la CGT, de la fédération FNME-CGT et de la Fédération National Ports et Docks CGT

Mayotte

Jeudi 8 décembre 2016, la chambre d'appel de Mayotte a condamné Salim Nahouda, Secrétaire général de la CGT Mayotte et Secrétaire général de l'énergie à Mayotte, à 27.507 euros de dommages pour avoir mené la lutte pour la défense des garanties collectives des travailleurs portuaires, pour avoir dénoncé le non-respect des accords, fruits des luttes récentes à Mayotte, et pour avoir dénoncé la corruption dans la réforme portuaire à Mayotte.

La Confédération Générale du Travail, la Fédération Nationale Mines-Energie CGT (FNME-CGT) et la Fédération Nationale des Ports et Docks CGT dénoncent cette condamnation qui protège ceux qui ne respectent pas les règles et devoirs de la République et sanctionne celles et ceux qui dénoncent cet état de fait.

Salim Nahouda, dans ses responsabilités syndicales, est un lanceur d'alertes contre la corruption qui sévit à Mayotte.

Il ne s'agit que d'une manœuvre d'intimidation et de musèlement de la CGTMa dans une période où ce pays d'Outre-mer, 101ème département français depuis 2011, est en plein combat pour assurer l'égalité des droits avec la métropole et mettre en œuvre la départementalisation.

La Confédération CGT, la FNME-CGT et la Fédération CGT Ports et Docks rappellent que quand on s'attaque à un militant de la CGT c'est à l'ensemble de la CGT que l'on s'attaque. Cette décision judiciaire ne bridera pas les expressions de la CGTMa et de la CGT et, surtout, elle ne bridera pas la lutte que mènent les travailleurs de Mayotte ou d'ailleurs.

La Confédération CGT, la FNME-CGT et la Fédération CGT Ports et Docks sont solidaires de Salim Nahouda, de la CGT Mayotte et des luttes des travailleurs de Mayotte.

Nous dénonçons fermement cette condamnation politique qui va à l'encontre d'une justice indépendante et juste telle que le conçoit la CGT.

Tous solidaires de Salim Nahouda et de la CGT Mayotte !

Montreuil, le 16 décembre 2016

 

Commenter cet article