Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

Pour une France FRANCHEMENT insoumise [L'éditorial d'Initiative Communiste]

Pour une France franchement insoumise

Par Georges Gastaud

Face au duel ultraréactionnaire LR/FN qui est annoncé pour le second tour des présidentielles, face au duo félon de Hollande et de Valls-MEDEF, face à la fascisation galopante de l’UE et aux préparatifs guerriers fomentés par l’OTAN contre la Russie, les militants franchement communistes du PRCF feront tout ce qui dépend d’eux pour préserver l’espace politique nécessaire à la renaissance du vrai parti communiste et pour, du même mouvement, féconder le terrain du Front Antifasciste, Patriotique, Populaire et Ecologique (FR.APPE !) qui peut seul rouvrir la voie du progrès social à notre peuple.

Défenseur intraitable de l’indépendance politique des communistes, le PRCF ne cautionnera pas les manigances des dirigeants du PCF-PGE pour rabattre vers le PS maastrichtien sous couvert de « rassembler toute la gauche » (dixit André Chassaigne) et/ou pour sortir du chapeau un ersatz « euro-constructif » de candidature « communiste » objectivement située à la droite de Mélenchon. Car depuis longtemps, l’étiquette usurpée du « PCF », affilié au PGE et devenu euro- et socialo-dépendant, ne garantit rien sur le contenu de classe de sa politique : on l’a vu naguère avec les candidatures pseudo-communistes des Herzog, Hue et autre Buffet. Si candidature franchement communiste il devait y avoir, elle doit opter clairement pour les quatre sorties (de l’euro, de l’UE, de l’OTAN et du capitalisme) et pour la nationalisation des secteurs-clés de l’économie : sans quoi ce prétendu vote « communiste » n’aurait d’autre effet que d’atomiser l’espace déjà fragilisé de la gauche populaire et patriotique. Et son but tristement politicard serait de protéger au 1er tour, puis de rallier si besoin au second, le candidat du PS dans l’attente d’un hypothétique retour d’ascenseur de Solferino aux législatives (espoir fallacieux de candidats uniques de « la gauche » pour sauver les députés PCF en difficulté ?).

Concernant la candidature de Jean-Luc Mélenchon, le comité central du PRCF a synthétisé les débats des instances départementales du PRCF. Tout en gardant sa totale indépendance politique par rapport au dispositif de campagne mis en place par JLM, tout en considérant comme sa tâche principale la diffusion aux entreprises et aux manifs populaires de 100 000 tracts présentant le programme de rupture révolutionnaire du PRCF, tout en maintenant le cap d’une sortie de l’UE dans la perspective du socialisme, le PRCF apprécie pour l’heure positivement l’effort de JLM et des militants de la France insoumise pour quitter l’OTAN belliciste, refuser la criminalisation de la Syrie, de Cuba, du Venezuela et de la Russie, rejeter les ingérences impérialistes en Ukraine et au Proche-Orient, contester l’hégémonie du PS sur les forces progressistes, soutenir les luttes contre la loi Travail et contre les autres euro-diktats, combattre le FN, défendre la loi de 1905 séparant l’Etat des Eglises, restaurer l’indépendance nationale, associer les drapeaux rouge et tricolore comme le faisaient jadis le PCF. Bien qu’encore insuffisant, le pas en avant de JLM sur l’UE (« l’UE, on la change ou on la quitte ! ») appelle de la part des militants franchement communistes un effort de conviction redoublé pour expliquer que l’euro-dictature pilotée par l’axe Berlin-Washington est inamendable et que, par définition, la souveraineté des nations est non négociable ; qu’il faut donc sortir sans retard de l’UE-OTAN pour « mettre le monde du travail au centre de la vie nationale » (ce que souhaitait le CNR), affronter le racisme et les intégrismes religieux, coopérer avec tous les continents et sauver l’environnement de la course mortifère au tout-profit.

C’est pourquoi, sans imposer à quiconque un vote qui heurterait sa conscience, le PRCF apportera un soutien critique mais dynamique à la « France insoumise » et à son candidat. Il le fera sans cesser de prioriser les luttes, d’exprimer ses positions propres (voire ses critiques constructives) et de tendre la main à tous les communistes de France.
Au second tour, le PRCF ne cautionnera pas les LR thatchéro-fascisants, pas plus qu’il ne rabattra vers le PS social-maastrichtien dont la politique patronale a gonflé les voiles bleu marine. Pour autant le Pôle ne restera pas passif face au FN. Les militants du PRCF frapperont aux portes ouvrières pour dénoncer la candidature de division de la classe ouvrière, de fascisation xénophobe, de déshonneur français et de guerre civile intercommunautaire que porte en réalité Mme Le Pen. Surtout, le PRCF appellera les communistes, les syndicalistes de classe, les jeunes révolutionnaires, à l’union pour reconstruire un PC de combat sans lequel notre classe ouvrière ne pourra pas passer de la défensive perdante à la contre-offensive victorieuse.

C’est dans cet esprit que le PRCF a réitéré aux camarades du PCF-62 et de la Coordination communiste du nord sa proposition d’organiser ensemble en février 2017, le 60ème anniversaire du néfaste Traité de Rome, une manifestation régionale (en attendant de nationaliser cette action) pour la rupture progressiste de la France avec l’UE du capital.

G.G.

SOURCE :

 

Commenter cet article