Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

Le 9 janvier 2017. Scop-Ti, la coopérative créée par les ex-employés de Fralib, fabricants de thé dans les bouches-du-Rhône. Ces derniers ont gagné un combat face à la multinationale Unilever et ont lancé leur marque 1336 en référence aux 1336 jours de lutte. Photo P. Gherdoussi
Le 9 janvier 2017. Scop-Ti, la coopérative créée par les ex-employés de Fralib, fabricants de thé dans les bouches-du-Rhône. Ces derniers ont gagné un combat face à la multinationale Unilever et ont lancé leur marque 1336 en référence aux 1336 jours de lutte. Photo P. Gherdoussi

Le 9 janvier 2017. Scop-Ti, la coopérative créée par les ex-employés de Fralib, fabricants de thé dans les bouches-du-Rhône. Ces derniers ont gagné un combat face à la multinationale Unilever et ont lancé leur marque 1336 en référence aux 1336 jours de lutte. Photo P. Gherdoussi

« Comment dois-je vous appeler ? » lui a demandé le président. « Appelez-moi Monsieur le Président », a répondu le second, l’œil malicieux. La scène s’est déroulée dans une usine, le 4 juin 2015. Deux présidents dans un tel lieu, c’est rare… Le premier ? Celui de la République, François Hollande. Le second ? Celui de la Scop-TI (société coopérative ouvrière de production de thés et infusions), Gérard Cazorla. Les deux hommes se connaissaient suffisamment pour se permettre une telle note d’humour.

À l’été 2011, François Hollande, candidat pas tout à fait favori des primaires socialistes, rendait visite aux 76 salariés de Fralib occupant leur usine à la suite de la décision de la multinationale Unilever de fermer le site de production provençal. Parmi ceux-ci, Gérard Cazorla, responsable syndical CGT et secrétaire du CE. Finalement, après trois ans et demi de lutte, la Scop-TI fut portée sur les fonts baptismaux en mai 2015, avec Cazorla comme président. Et quelques jours plus tard, c’est le chef de l’État lui-même qui rendait visite au nouveau-né. Lorsque l’entreprise fêtera son second anniversaire, en mai prochain, François Hollande ne sera plus président de la République, mais Gérard Cazorla occupera toujours sa fonction présidentielle.

LIEN VERS LA SUITE DE L'ARTICLE SUR LE SITE DE "L'HUMANITÉ":

CI-DESSOUS,LIEN VERS LE SITE DES PRODUITS "1336":

Commenter cet article