Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

Lenin Moreno (au micro au centre de la photo) lors de sa campagne électorale -source:expreso.ec

Lenin Moreno (au micro au centre de la photo) lors de sa campagne électorale -source:expreso.ec

En ce début d’année, deux événements importants ont coïncidé en Équateur : d’une part le coup d’envoi officiel de la campagne présidentielle et d’autre part l’anniversaire des 10 ans de la “Révolution Citoyenne”. Les conquêtes de cette décennie sont nombreuses et le bilan sous le leadership de Rafael Correa a été reconnu internationalement. Après trois mandats, l’ancien professeur d’économie a préféré retourner à ses cours à l’université. Le 19 février prochain le peuple équatorien a donc un important rendez-vous aux urnes pour renouveler la confiance dans ce projet, en votant pour la candidature de Lenin Moreno. Quelles chances a son principal opposant Guillermo Lasso ? Sa candidature représente-t-elle une menace pour les conquêtes sociales ?

Une décennie de progrès

L’Équateur est un petit pays de 15,7 millions d’habitants. Son histoire récente a été marquée par un modèle économique excessivement tourné vers l’exportation de matières premières, comme le cacao, la banane et le pétrole. Avec le gouvernement de la Révolution Citoyenne, le rôle de l’éducation a été mis en avant dans la construction d’une alternative à ce modèle. Le pari pour la transformation de la matrice productive vers le modèle du “Buen Vivir” [Bien Vivre, NdT] se décline notamment dans les politiques d’investissement public en matière d’infrastructures, comme les routes, les hôpitaux, les “écoles du millénaire », etc.

[…]

LIEN VERS LA SUITE DE L’ARTICLE CI-DESSOUS :

Commenter cet article