Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

Un VIOL est un CRIME [Communiqué du Planning Familial]

[Communiqué] Suite aux événements qui ont eu lieu à Aulnay-sous-Bois le 02 février 2017, et au traitement judiciaire, politique et médiatique dont ils font l'objet, la Fédération régionale Ile de France du Mouvement français pour le Planning Familial tient, en tant qu'association féministe, à réaffirmer son soutien à toutes les personnes victimes de viol.

Un viol n'est pas accident, un viol n'est pas une violence involontaire, un viol n'est pas le résultat d'un « pulsion » incontrôlée. C'est un acte de destruction.

Des femmes, des enfants, des hommes, sont violé.e.s, par des hommes.
Le viol est utilisé comme arme de guerre, comme instrument de torture, pour contrôler les corps, pour réprimer les écarts à la norme hétérosexiste.

Le viol est l'expression d'un pouvoir qui revendique son impunité. Il vise à réassigner la personne qui en est victime à sa condition de dominée
Tout acte de pénétration sexuelle (buccale, anale ou vaginale), de quelque nature qu'il soit, commis sur la personne d'autrui par violence, contrainte, menace ou surprise, est un viol (article 222-23 du Code Pénal en France).

Un viol est un crime.

 

LE PLANNING FAMILIAL

Le 9 février 2017

SOURCE:

Commenter cet article