Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Publié par El Diablo

VENEZUELA: « Le peuple reste fidèle à la Révolution Bolivarienne »

Le discours dominant des médias sur le Venezuela est calqué sur celui de l’opposition : la crise économique n’est qu’un prétexte, un décor. Le gouvernement serait le principal responsable et la seule mesure pour la régler serait la destitution du président Nicolas Maduro. Pourtant, l’image fabriquée d’“État en faillite” et de “crise humanitaire” ne correspond pas à la réalité telle que la décrivent les organismes des Nations unies…Les réussites sociales du Venezuela en matière de droits à l’alimentation, à la santé, à l’éducation et au logement constituent donc un angle mort dans cette vision dominante. La déstabilisation politique à travers la “guerre économique” en est un autre. À l’occasion de l’anniversaire des 18 années du processus bolivarien, nous nous sommes entretenus avec Andrés Bansart, professeur de l’Université Simon Bolivar à Caracas et auteur du livre “Comprendre le Venezuela” pour dévoiler la complexité des défis que le pays affronte actuellement.

Il y a 18 ans, Hugo Chávez était élu président. Il démarra un Processus Constituant qui donna naissance à la Constitution toujours en vigueur. Son caractère progressiste a été salué comme une source d’inspiration pour les processus latino-américains, dans un contexte où le néolibéralisme battait son plein. Comment expliquez-vous l’image si négative que la culture dominante, surtout à travers les médias européens, a projetée sur la réalité de votre pays et de la Révolution Bolivarienne ?

Si on veut être honnête, il faut réinterpréter l’Histoire, car qui l’a écrite ? Lorsque les dictatures faisaient rage dans de nombreux pays d’Amérique latine, le Venezuela était considéré comme un exemple de démocratie. Lorsque, au milieu des années 70, j’ai quitté le Chili pour m’installer au Venezuela et devenir Vénézuélien, j’ai aussitôt remarqué qu’il s’agissait d’une fausse démocratie.

[…]

LIEN VERS LA SUITE DE L’ARTICLE CI-DESSOUS :

Commenter cet article