Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

GUYANE : Solidarité de classe avec les travailleurs en lutte !

Le Parti Communiste Révolutionnaire de France (PCRF) tient à expri­mer sa soli­da­rité de classe avec les tra­vailleurs et la jeu­nesse de Guyane, enga­gés dans une lutte exem­plaire pour leurs reven­di­ca­tions légi­ti­mes en matière d’emplois, de ser­vi­ces publics et de sécu­rité.

La situa­tion économique et sociale catas­tro­phi­que de la Guyane (taux de chô­mage à 22 %, un ménage sur quatre vivant sous le seuil de pau­vreté, des mil­liers d’enfants non sco­la­ri­sés, des mil­liers d’habi­tants sans électricité , etc.) trouve sa source à la fois dans la crise du sys­tème capi­ta­liste qui frappe essen­tiel­le­ment les masses popu­lai­res, et dans l’héri­tage d’un ordre colo­nial que le statut de « dépar­te­ment d’outre-mer » n’a pas fait dis­pa­raî­tre. Pour preuve, le mépris avec lequel le gou­ver­ne­ment PS répond au mou­ve­ment social impulsé par l’Union des Travailleurs Guyanais : la minis­tre de l’outre-mer, Ericka Bareigts, refuse de se dépla­cer, lais­sant une délé­ga­tion de hauts fonc­tion­nai­res et tech­no­cra­tes tenter d’éteindre l’incen­die !

Pour sa part, le PCRF sou­tient plei­ne­ment le front de luttes blo­quant qui gran­dit depuis la semaine der­nière, unis­sant dans l’action et la grève géné­rale les tra­vailleurs d’EDF, de la santé, de l’éducation, de l’agri­culture, à toutes les cou­ches de la popu­la­tion vic­ti­mes des effets du capi­ta­lisme para­si­taire qui sévit en Guyane.

Le 26 mars 2017

 

SOURCE :

GUYANE : Solidarité de classe avec les travailleurs en lutte !

Commenter cet article