Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

SFR : Les GRÈVES se multiplient à Rouen, Evreux, Nantes, Reims, Paris…

Les grèves chez SFR se multiplient géographiquement dans les enseignes du groupe, avec un effet contagieux puisque les salariés du centre de supervision des réseaux sont eux aussi partiellement à l’arrêt.

Le groupe SFR a beau tout tenter pour redorer le blason de la marque, les séquelles du rapprochement avec Numericable ressemblent plus à des plaies ouvertes qu’à de simples égratignures. 2016 avait déjà été marquée par des mouvements sociaux chez l’opérateur. En juin dernier, les employés de SFR Business Solutions, sur le site des Ulis, avaient protesté contre la baisse de leur prime d’intéressement et la dégradation de leurs conditions de travail. En septembre, de nouveaux sursauts avaient poussé le PDG Michel Combes à sortir de son silence alors que deux syndicats, CGT et CFE-CGC, appelaient à la grève début septembre.

SFR Distribution ouvre le bal

L’accalmie n’aura duré que quelques mois. Depuis plusieurs jours, les grèves se multiplient de nouveau chez SFR. Le week-end dernier, de nombreux salariés des boutiques SFR en Bretagne (Quimper, Brest, Lorient, Rennes, etc.) ont manifesté, dénonçant la baisse de leurs salaires. « Certains vendeurs qui travaillent 39 heures par semaine ne gagne plus que 900 euros par mois », explique un CGTiste au Télégramme.

[…]

LIEN VERS LA SUITE DE L’ARTICLE CI-DESSOUS :

Commenter cet article