Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Publié par El Diablo

photo d'illustration

photo d'illustration

[Jérôme Maucourant est économiste, auteur d’Avez-vous lu Polanyi ?, Flammarion, 2011]

*****

Malgré son économisme et toutes ses ambiguïtés, notamment autour de l'islamisme, Jean-Luc Mélenchon représente une sorte de vote utile souverainiste.Mais que sont les incohérences d’un politique devant la promesse démocratique qu’il porte?

Après avoir été longtemps convaincu que le vote blanc était la seule réponse à la présente médiocrité politique, j’en suis venu à me décider, après bien des réticences et des hésitations, à voter pour le candidat de « La France Insoumise ». La raison essentielle, qui a fini par transcender mes doutes, est l’absolue nécessité de fermer la parenthèse ouverte par ce grave déni de démocratie que fut le coup d’État institutionnel de 2007, celui qui a annulé le rejet par référendum du Traité européen de 2005. J’espère ainsi inciter les lecteurs à se faire électeurs. Mais, il ne s’agit nullement de renier mes doutes à l’égard du programme de Jean-Luc Mélenchon, de son parcours politique et de son rapport ambigu aux questions du communautarisme et de la laïcité.
C’est une image étonnante qui a précipité ma décision : on y voit Benoît Hamon au centre avec l’étiquette avantageuse de « socialisme », à gauche celle d’un Mélenchon affublé du stigmate de « patriotisme » et à droite un Emmanuel Macron décrit par le mot de « libéralisme ».

[…]

LIEN VERS LA SUITE DE L’ARTICLE CI-DESSOUS :

Commenter cet article