Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

Publié par El Diablo

source de l'illustration : initiative-communiste.fr

source de l'illustration : initiative-communiste.fr

Les médias du capital nous informent ce matin [le 17 mai] que le retard apporté à l'annonce du nouveau gouvernement vient du temps plus long exigé pour contrôler « si les nouveaux ministres pouvaient être à la source d'éventuels conflits d'intérêt ». Soupçons que l'origine professionnelle des intéressés - ex-dirigeants de grands groupes industriels et financiers - pourrait en effet faire germer dans la tête des citoyens. Mais l'enquête ne peut en aucune façon déceler la dissimulation de capitaux dans les paradis fiscaux, par nature jamais avouée.

Le cas Jérôme Cahuzac en fournit la démonstration.

Cependant, les « conflits d'intérêt » individuels ne constituent que l'écume d'une bien plus grande escroquerie, celle qui pollue notre société toute entière. En effet, le nouveau pouvoir, celui que met en place Emmanuel Macron, constitue l'échelon de commandement de l'oligarchie, la quintessence du capital financier, chargée de faire de notre République, l'entreprise privée « France » gérée avec le même 'management' que les grands groupes du CAC 40, et dont la finalité serait, à travers les ordonnances annoncées, de faire de tous les citoyens des salariés dépourvus de droits, exploités à mort, afin d'assurer actionnaires le maximum de dividendes.

La mise en coupe réglée la France et les Français par une infime minorité d'exploiteurs, l'utilisation pour des besoins privés, de la force de travail, de l'intelligence de notre peuple, n'est-ce pas là l'énorme « conflit d'intérêts » qui va opposer gouvernants et gouvernés sous la férule de Macron, bien au-delà des délits éventuels des futurs ministres et conseillers du Prince ?

N'est-ce pas là, la démonstration grandeur nature de réalité de la lutte de classe que la grande bourgeoisie française, force intégrée dans l'oligarchie européenne et transatlantique, impose à l'ensemble du peuple français.

Tout le déluge de propagande déferlant sur les électeurs au profit d'Emmanuel Macron vise à cacher cette réalité, tout au moins le temps des élections. C'est dire l'immense responsabilité de tous ceux qui ont cédé à cette pression et appelé à donner votre bulletin de vote au nouveau janissaire du grand patronat, sous prétexte d'une "menace fasciste" habillée des couleurs du Front national. alors que chacun sait que le fascisme constitue la force de frappe du capital financier, celui qui a porté aux fonds baptismaux Macron et son équipe.

Ne nous trompons pas d'ennemis.

Il en coûterait ce qui nous reste de libertés.

Au contraire, c'est à l'union du peuple de France, c'est à une nouvelle résistance contre l'oligarchie de Bruxelles et de Berlin et de son clan de collaborateurs en France qu'il faut oeuvrer, c'est cette nouvelle Europe allemande qu'il faut encore combattre.

Et personne n'est de trop dans cette bataille qui commence.

 

Jean Lévy

sur son blog :

Commenter cet article