Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

Claude Bartolone, député sortant qui ne se représente pas, François Asselineau et Alexis Corbière, candidats aux législatives en Seine-Saint-Denis. — Montage 20 Minutes - Franck Lodi et Jacques Witt/SIPA - L. Cometti/20 Minutes

Claude Bartolone, député sortant qui ne se représente pas, François Asselineau et Alexis Corbière, candidats aux législatives en Seine-Saint-Denis. — Montage 20 Minutes - Franck Lodi et Jacques Witt/SIPA - L. Cometti/20 Minutes

Législatives: Départ de barons, VIP, poussée mélenchoniste... Que va-t-il se passer en Seine-Saint-Denis

La Seine-Saint-Denis attire les candidats, ils sont 178 à postuler pour douze sièges de députés. Lors des élections de 2012, la gauche avait presque réalisé un grand chelem avec neuf élus socialistes et deux Front de gauche. Un rapport de force qui pourrait changer vu le score de Jean-Luc Mélenchon au 1er tour de la présidentielle – en tête avec 34,02 % – et le départ de barons du PS.

Cimetière des éléphants. Elu député depuis 1981 en Seine-Saint-Denis, le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone (PS) ne se représente pas dans la 9e circonscription. Autre vieux de la vieille à laisser son siège, François Asensi (Front de gauche) dans la 11e, également entré au Palais Bourbon en 1981. Deux autres députés ne briguent pas un nouveau mandat : le fugace ministre de l’Intérieur Bruno Leroux (PS) dans la 1re circo où il a été élu en 1995 et le maire de Noisy-le-Grand Michel Pajon (PS) dans la 3e qui a siégé 21 ans à l’Assemblée.

[…]

LIEN VERS LA SUITE DE L’ARTICLE CI-DESSOUS :

Commenter cet article