Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Information

1-Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos et/ou vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que  les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2-Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3- Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

ElDiablo

Adresse pour me contacter:

igrek@live.fr

POUR SUIVRE CE BLOG

CLIQUEZ CI-DESSUS

à gauche

dans le bandeau noir

Archives

Publié par El Diablo

source photo : twitter

source photo : twitter

À Albi, Macron chahuté par des militants syndicaux opposés à la loi travail

Le 4 mai 2017

En se rendant sur le site d'une verrerie d'Albi (Tarn), Emmanuel Macron a été apostrophé sur la loi travail par des militants syndicaux.

La CGT avait réservé un comité d'accueil à Emmanuel Macron, en visite à Albi (Tarn), ce jeudi. A son arrivée sur le site de la Verrerie ouvrière (VOA), le candidat a été interpellé par des cris réclamant l'«Abolition de la loi travail !». «Du pognon pour ceux qui vous font vivre !», ont aussi scandé les militants syndicaux, vêtus de veste orange et pour certains brandissant des drapeaux de la CGT.

« Abrogez la loi El Khomri! »

Emmanuel Macron a discuté quelques minutes avec les ouvriers et militants, défendant sa volonté de renforcer les accords de branches ou d'entreprises, dans la continuité de la loi travail de 2016, qui avait suscité une importante mobilisation sociale.

«Abrogez la loi El Khomri», lui a lancé une femme présente dans la foule (voir vidéo ci-dessous). «Non, on n'est pas d'accord là-dessus», a tranché Emmanuel Macron avant que cette femme propose : «Enlevez la loi et on vote pour vous». «Je ne vais pas faire du clientélisme», a rétorqué le candidat. «Le code du travail, ce n'est pas du clientélisme, c'est de la justice sociale», lui a répondu la manifestante.

[…]

LIEN VERS LA SUITE DE L’ARTICLE CI-DESSOUS :

Commenter cet article