Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Information

1 Mon blog est un blog militant indépendant, sans prétention, bien évidemment non-commercial et totalement amateur. Les images (photos , dessins, vidéos), les textes dont je ne suis pas l'auteur ainsi que les musiques et chants seront supprimés de mon blog sur simple demande par courriel.

2 Je publie textes et communiqués émanant d'auteurs et d'organisations diverses.Ces publications ne signifient pas que je partage toujours totalement les points de vue exprimés.

3 Je décline toute responsabilité quant au contenu des sites proposés en liens.

Salut et fraternité

El Diablo

Une adresse pour tout contact

et pour commenter les articles : 

moimicdup@gmail.com

Le blog d’El Diablo est un blog indépendant des partis politiques et des syndicats - Sa ligne éditoriale est progressiste et franchement euro-critique.  Il a vocation à nourrir le débat dans un esprit ouvert, hors tout sectarisme et tabous. Dans ce cadre, défenseur de la liberté d'expression, il donne à connaître des points de vue divers, y compris ceux qu'il ne partage pas forcément.

 

« Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. »

Bertolt Brecht

Les vérités qu’on aime le moins à apprendre sont celles que l’on a le plus d’intérêt à savoir.

Proverbe chinois

Ça devient difficile d'être de gauche, surtout si l'on est pas de droite

Guy Bedos 

******

DÉCLARATION de l’ACADÉMIE FRANÇAISE

sur l'ÉCRITURE

dite « INCLUSIVE »

adoptée à l’unanimité de ses membres dans la séance du jeudi 26 octobre 2017

Prenant acte de la diffusion d’une « écriture inclusive » qui prétend s’imposer comme norme, l’Académie française élève à l’unanimité une solennelle mise en garde. La multiplication des marques orthographiques et syntaxiques qu’elle induit aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité. On voit mal quel est l’objectif poursuivi et comment il pourrait surmonter les obstacles pratiques d’écriture, de lecture – visuelle ou à voix haute – et de prononciation. Cela alourdirait la tâche des pédagogues. Cela compliquerait plus encore celle des lecteurs.

Plus que toute autre institution, l’Académie française est sensible aux évolutions et aux innovations de la langue, puisqu’elle a pour mission de les codifier. En cette occasion, c’est moins en gardienne de la norme qu’en garante de l’avenir qu’elle lance un cri d’alarme : devant cette aberration « inclusive », la langue française se trouve désormais en péril mortel, ce dont notre nation est dès aujourd’hui comptable devant les générations futures.

Il est déjà difficile d’acquérir une langue, qu’en sera-t-il si l’usage y ajoute des formes secondes et altérées ? Comment les générations à venir pourront-elles grandir en intimité avec notre patrimoine écrit ? Quant aux promesses de la francophonie, elles seront anéanties si la langue française s’empêche elle-même par ce redoublement de complexité, au bénéfice d’autres langues qui en tireront profit pour prévaloir sur la planète.

 

 

Archives

*****

 

Publié par El Diablo

photo d'illustration (source photo : télé star)

photo d'illustration (source photo : télé star)

Par Pierrick Tillet

C’est parti ! À peine le président Macron élu, on apprend le limogeage de deux journalistes qui tranchaient avec la doxa mainstream : Natacha Polony vient de perdre son émission Polonium sur Paris première, et Frédéric Taddéï vient d’annoncer l’arrêt total de ce qui lui restait d’émission, Hier, aujourd’hui, demain, version mensualisée en 2016 du mythique Ce soir (ou jamais !). On attend des nouvelles d’Élise Lucet (Cash investigation, Envoyé spécial )…

(Précisons tout de même que France 2 n’a pas limogé Frédéric Taddeï. Elle lui a proposé de passer son émission de 22h30 à minuit… et sans bande-annonce préliminaire ! Autant dire un enterrement de 1ère classe en catimini.)

Ceci dit, on ne s’étendra pas en vaines lamentations. Qu’attendre de plus d’un roitelet de l’Élysée dont la première décision a été de trier sur le volet les journalistes autorisés à fréquenter sa cour. Qu’attendre de ses milliardaires qui possèdent la totalité de ce qui ose encore s’appeler des médias et qui ont montré ce qu’ils savaient faire en matière de propagande pendant toutes ces campagnes électorales (si vous n’avez rien à faire, recomptez donc pour voir leurs couvertures consacrées à Macron avant le 23 avril 2017) ?

Une suggestion : regrouper les chaînes d’infos alternatives pour y retrouver nos petits

Par contre, j’aurais bien une suggestion à faire pour débroussailler un peu le paysage médiatique alternatif.

On assiste depuis quelques temps à une prolifération de webTV : @rrêt-sur-image, Là-bas si j’y suis, Polony TV… Toutes plus intéressantes les unes que les autres, bien sûr, mais aussi payantes, ce qui se conçoit, et sans doute impossibles à toutes rentabiliser pour cause d’éparpillement anarchique, les citoyens intéressés ne sachant plus où donner de la tête et surtout du porte-monnaie.

Une idée en passant : pourquoi toutes ces chaînes ne se fédèreraient-elles pas (selon affinités) en un, voire deux ou trois groupes maxi ?

Je suis persuadé :

1-que la ou les chaîne(s) fédérative(s) y trouveraient une meilleure lisibilité et partant une meilleure rentabilité ;

2-que les virés présents et à venir du paysage médiatique officiel y trouveraient un espace ou s’exprimer plus librement ;

3-que les lecteurs frustrés par la propagande trouduculissime y retrouveraient leurs petits et leur compte (y compris financier).

Vous voyez le tabac que susciterait un media qui proposerait à la fois Lucet, Mermet, Polony, Taddéï… ?

SOURCE : d'après le blog Yétiblog

Commenter cet article